Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 03 | Se remettre à cheval

 :: Les Chapitres :: Chapitre 7
Ven 16 Nov - 17:43

Chapitre 07

Episode 03

Se remettre à cheval ;

Singapour. Le coréen avait toujours aimé cette cité, même si revenir en Asie était toujours quelque chose de délicat pour lui. Ses vieux démons n'étaient pas encore envolés et il y connaissait forcément du monde. Un monde pas forcément fréquentable non plus d'ailleurs... Mais tant qu'il ne sortait pas -ou pas trop- du Haras, tout se passait pour le mieux. Son retour à Full Horse s'était fait dans le calme. Il avait été beaucoup prit par le départ d'Izikel et toute l'organisation qui en découlait, mais il avait eu le temps de reprendre ses marques dans le quotidien des élevages et il remontait à cheval avec application. La première semaine avait été compliquée : se retrouver à cheval après une année entière d'arrêt avait des conséquences sur ses muscles. Il avait passer la semaine à souffrir de courbatures, sans pour autant que Liam ne le laisse au repos une seule journée. Il avait donc serré les dents et avait reposer ses fesses dans une selle le lendemain, puis aider à faire les box et remonter, encore et encore. Myriam lui avait conseiller quelques étirements, qui l'avaient bien aidé. Il était donc complètement remit.

Lorsqu'il descendit au petit déjeuner habituel ce matin là, il n'y avait que Dean et Liam. Le maréchal semblait s'être beaucoup rapproché de l'éleveur et lui redonnait un peu de joie de vivre, ce qui n'était pas sans déplaire à tout le monde. Liam en avait besoin et Dean avait su trouver quelque chose pour faire revivre Liam, alors personne ne l'en blâmait. Myriam l'avait même remercié. Dean semblait s'intégrer facilement et être d'un naturel sociable, ce qui était une bonne chose. Siobhan lui, semblait plus timide. Sûrement à cause du fait qu'ils ne le voyaient pas aussi souvent, le vétérinaire ayant pas mal d'obligations avec le centre de soins. Mais Lou leur en parlait avec enthousiasme. Maintenant que les choses étaient officielles et que le vétérinaire avait été approuvé par l'équipe -ou du moins une partie- elle était un peu plus confiante dans sa relation. Le coréen ignorait combien de temps cela allait durer mais il ne disait rien, ne voulant surtout pas s’immiscer là dedans. Il se glissa sur le banc en face de Dean, Liam étant en bout de table comme à son habitude, avec le maréchal à sa droite. Les deux hommes parlaient avec animation d'un cheval dont le coréen n'avait jamais entendu parler. Mais il ne les coupa pas, se contentant de se servir un café en attendant qu'ils terminent. Ce qui ne tarda pas.

« Bonjour Kwaï ! Tu es bien matinal ce matin. »
« Oui. J'ai été réveillé un peu tôt par Izikel. »
« Oh... -le regard de Liam s'assombrit un peu- Et... Il va bien ? »
« Très bien ! Mais ne parlons pas de ça maintenant, c'est inutile. »

Il sourit doucement, espérant faire retrouver à Liam le sourire qu'il vient de perdre, et cela fonctionne assez bien. Dean le salut avec une certaine réserve et le coréen fait de même. A vrai dire, ils ne se connaissent pas vraiment et Kwaïgon est connu pour son caractère taciturne. Il sirote son café pendant que les deux hommes reprennent leur conversation. Le coréen comprend qu'il s'agit d'un cheval que Liam aimerait récupérer mais qui demanderait beaucoup de travail. Dean a l'air de vouloir faire parti de l'aventure. Le coréen ne dit rien.

Alejandro les rejoint peut de temps après et se glisse à côté de Kwaïgon, se servant en même temps un café. Il est de bonne humeur mais un quelque chose dans son regard fait tiquer le coréen. Quelque chose ne lui plait pas et il y aurait à parier que ce quelque chose se trouve assit en face du coréen.

« Salut tout le monde ! Bien matinaux dis donc vous deux... »

Envers Kwaïgon, le regard était admiratif. Mais envers Dean, le ton était piquant. Liam releva et jeta un regard noir à Ale qui sourit de façon on ne peut plus cynique à l'éleveur.

« C'est une habitude chez moi. »
« Je n'en doute pas ! Les messies se sont toujours lever tôt pour rassembler les brebis. »

Contrairement à Dean qui dévisagea Ale, Liam comprit l'allusion et se tendit, fixant Ale d'un regard plein de reproches. Un silence glacial s'installa avant que Liam ne siffle entre ses dents.

« Tu sais que si tu veux partir je ne te retiens pas. »

Ale se détendit et eu un sourire un peu plus chaleureux qu'il adressa à Liam mais aussi à Dean.

« Oh ça va papounet ! Si on ne peut plus rigoler un peu. »
« Elle n'était pas de très bon goût celle-là. »
« J'avoue, j'en ai eu de meilleures... »

La table se détendit un peu et Louna arriva à se moment là. La jeune femme avait les cheveux nattés dans le dos et portait un jean et un pull fin, ainsi qu'un châle en laine sur les épaules. Elle n'était pas encore très assurée de ses pas et avançait avec précautions. C'était la première fois depuis son retour au Haras qu'elle venait au petit déjeuner matinal. Elle s'arrêta à côté de Dean près de la table et leur sourit faiblement.

« Je peux ? »
« Oui bien sûr ! Mais tu ne devrais pas rester au lit ? »
« Si... Mais j'étais réveillée et je n'en pouvais plus de rester là haut... Et puis, ça me manque de tous vous voir. »
« Tu remontes après le petit dej' ! Enzo va nous tuer sinon. »
« C'est promis. »

La demoiselle sourit et se laissa tomber sur le banc à côté de Dean qui lui proposa un café. Elle accepta et se laissa servir, s'enroulant dans son châle. Il est clair que ce n'était plus vraiment la même Louna désormais. L'accident l'avait changé, mais quoi de plus normal en même temps ? Elle regarda Dean verser le café avec attention, le remerciant doucement une fois la tasse devant elle.

« Comment te sens tu ? »
« Ça va. Mais... J'aimerais vous parler. »

Elle avait haussé les épaules puis avait croiser le regard d'Ale et Kwaïgon, indiquant que c'était à eux qu'elle voulait parler et non pas aux autres. Ale lui servit un regard doux mais son sourire s'effaça. Comme Kwaïgon, il savait très bien de quoi la jeune femme voulait leur parler. Tout le monde prenait des pincettes à ce sujet et évitait de simplement l'évoquer devant elle. Tout le monde sauf Kwaïgon et Alejandro, qui s'enfermaient dans une bulle face au déni des autres. Ils n'étaient clairement pas d'accord mais, comme à leur habitude, respectaient le souhait de plus grand nombre.

« Es-tu sûre de toi ? »
« Certaine. »
« Très bien. Quand alors ? »
« Maintenant. »
« Non. Nous avons une journée de travail devant nous, il nous faudra du temps pour parler que nous n'avons pas maintenant. Ce soir ? »
« Ce soir. »
« Seulement les deux affreux ou je pourrais venir ? »
« Tout ceux qui le souhaite peuvent venir. Vous ferez passer le mot ? »

Ale acquiesça avec un fin sourire et Louna le remercia d'un regard.

« Moi aussi je pourrais venir ? »
« Oui, si tu veux. »

Louna lui avait sourit avec chaleur, ce qui avait arrêter Ale dans son élan. Au vue de son regard, Kwaï était certain qu'il était sur le point de faire une remarque. Mais il ne fit rien, devancé par Louna. Le reste du petit déjeuner se passa sans encombre et ils furent vite rejoint par le reste de la troupe.

*** *** *** ***

Ce matin là, ils étaient divisés en deux groupes. Neyla, Ezra, Ale, Logan et Kwaïgon pour une séance de saut avec les chevaux de Louna, alors que les autres -Lou, Myriam, Dean et Liam- étaient à l'élevage d'ibériques pour une séance de dressage. Siobhan allait rejoindre le groupe dressage alors qu'Inna et son cheval Kaiser se joindraient à eux pour la séance de saut. Logan serait à pied et donnerait le cours. En tant que moniteur de saut, c'était aussi en parti son job. Mais il avait distribué les chevaux : Neyla serait en selle sur Chuwbaka. Il était un peu vif mais elle avait fait de sacré progrès et Logan était certain qu'elle s'en sortirait. Ezra serait en selle sur Katynka, la nouvelle jument de Logan. Kwaïgon serait sur son cheval, Kim et Ale également, avec Invictus. Tous se mirent donc joyeusement à préparer leurs montures sous le regard attentif de Logan. Ale profita de ce moment pour faire passer le message de Louna.

« Au fait tout le monde, Louna voudrait nous parler de Walig ce soir. Elle s'adressait à Kwaïgon et moi mais tous ceux qui souhaitent venir avec nous sont les bienvenues. Je pense qu'il y aura Liam déjà et Dean. J'en parlerais à Myriam et Lou tout à l'heure. »

Il eu un retour positif d'emblée en la personne d'Ezra. Inna, qui était entré juste à ce moment là, s'était timidement immiscer également. Logan hésitait autant que Neyla. Mais au moins, le jeune homme avait fait son boulot et personne ne pourrait le lui reprocher.

« Qu'est-ce que tu allais dire quand Dean a demandé s'il pouvait venir ? Louna t'as devancé mais tu étais sur le point de faire un commentaire. »
« Je voulais connaître ses motivations... »
« Il a l'air de bien s'intégrer ce petit maréchal ! Il est toujours comme ça Logan ? A s'investir autant ? »

Logan prit quelques minutes pour réfléchir avant de répondre d'une voix sûre.

« Oui... Et puis il se sent redevable envers Louna et Liam donc il essaie de faire son possible pour s'investir dans l'équipe et participer à un maximum de choses. »
« Redevable de quoi ? »
« Parce que Liam et Louna prennent en charge toutes les dépenses de l'équipe... Ils ne se connaissent pas et ils le soutiennent quand même financièrement avant même qu'il ne pose un pied au sein de l'académie. Il se sent redevable de ça et de l'accueil qu'on lui a fait. »

Inna eut un "oh" de compréhension alors que les autres semblèrent se renfrognés un peu. Tous avaient conscience d'une chose : Dean avait raison. Et ce petit maréchal les ferait presque culpabiliser. Le reste de la préparation se fit en silence et bientôt, les cavaliers se retrouvèrent tous dans la carrière que Logan avait réservée. Pendant que le moniteur installait son exercice du jour, chacun détendait son cheval dans son coin, concentré sur son travail. Le coréen grimaçait un peu de temps en temps mais dans l'ensemble, les chevaux restèrent calmes. Logan leur donnait quelques conseils de temps à autre et rassurait Neyla sur sa monte. Inna connaissait bien son cheval et savait comment le gérer. Il en allait de même pour Ale et Kwaï. Mais Ezra avait un peu de mal à trouver les bons boutons avec Katy. Une fois prêt, Logan les prit un par un pour passer un petit croisillon. Une fois que la détente fut terminer pour tous, il rassembla ses cavaliers pour leur parler de l'exercice du jour.

« Aujourd'hui c'est saut sur le cercle. Vous avez trois croisillons étroits sur la ligne du milieu. Un en X et deux en G et D. Au niveau de R, S, P et V vous avez des barres au sol. On va commencer par des cercles au galop. Le but étant que vous passiez sur bien au milieu des croix et gardiez la cadence et le cercle pour passer la barre au sol, puis la seconde croix, la seconde barre et revenir sur la croix de départ. La même cadence sur tout le cercle, des beaux tracés, une belle incurvation. le cercle côté A pour la main droite, le C pour la main gauche, commencez par la main difficile de votre cheval et mettez vous en quinconce pour ne pas vous téléscoper sur la croix centrale bien sûr... Ezra, tu commence à gauche, Neyla aussi. Les autres, vous connaissez vos chevaux. »

Tous se mirent plus ou moins en route alors que Logan prenait place au niveau de B. Les cercles restaient en piste intérieure mais faisait bien vingt mètres de diamètres, la piste restait donc libre pour ceux qui ne souhaitaient pas s'y mettre de suite. Ezra prit le premier le galop et se lança en passant d'abord par une barre au sol pour arriver sur la croix face à Logan. Neyla lui laissa un demi tour d'avance et se lança à sa suite. Sur l'autre cercle, Ale s'intégra un quart de tour après Neyla et Kwaïgon suivit avec Inna. Ils restèrent sur leurs cercles respectifs jusqu'à ce que Logan leur dise de souffler, ce qui équivalait à un certain nombre de passage pour chacun. Au bout de trois tours, Kwaïgon n'en pouvait déjà plus. Inna était concentré, tout comme Ezra. Ale devait se battre un peu avec son cheval et rompit son cercle plusieurs fois pour une remise aux ordres sur la piste. Neyla avait tendance à se faire un peu embarquée mais elle tenait et s'efforçait d'aider le jeune tacheté dans son exercice. Une fois la pause effectuée, ils changèrent de main. Cette fois l'exercice fut un peu plus court étant donné que les mains faciles étaient plus agréables pour les chevaux. Mais Ezra avait tout de même pas mal de difficultés. Il devait pallier les écarts de sa jument du jour et être toujours avec elle au risque de la voir partir en vrille.

De nouveau, une fois satisfait, Logan les rappela à lui. C'est ce moment là que choisi Katynka pour faire un bond sur le côté, les quatre fers en l'air. Elle atterrit sur un chandelier qu'elle n'avait manifestement pas vu et, surprise, refit un bond de l'autre côté, éjectant Ezra qui s'était à peine remit du premier bond. Paniquée, elle rejoignit le groupe au galop et percuta Kim qui resta cependant immobile. Les autres s'agitèrent mais chaque cavalier reprit vite sa monture. Logan courut voir Ezra, toujours allongé au sol. Il était tombé plat dos et devait sans doute avoir la respiration coupée. En voyant approché Logan il leva un pouce en l'air. Il avait effectivement la respiration coupée mais tentait avec calme de reprendre un rythme normal. Logan le laissa faire et en profita pour remonter son obstacle et le changer en droit de même hauteur que sa croix de départ. Il ne dépasserait pas les soixante centimètres.

« Ça va aller ? »

La voix inquiète d'Inna retentit au dessus de lui. Ezra hocha doucement de la tête en relevant son pouce en l'air à l'attention de la demoiselle. Kaiser piétinait à côté d'eux et elle fini par l'éloigner, pour ne pas risquer de marcher sur Ezra. Kwaïgon avait mit pied à terre pour tenir Katy, qui tremblait comme une feuille. Logan prit la bombe d'Ezra et grimpa en selle, expliquant la suite de l'exercice en même temps.

« Bon, cette fois c'est un par un. Un cercle complet à gauche, puis vertical du milieu, changement de pied sur le vertical et un cercle complet à droite. Je vous montre. »

Sans prendre garde aux tremblements de Katy, il mit la jument au galop à gauche et fit l'exercice. Il dû s'y reprendre à deux fois pour le changement de main et la jument failli refuser le droit à côté duquel Ezra était maintenant assit mais Logan ne lui laissa pas le choix. Lorsqu'il revint au niveau de ses élèves au centre du premier cercle, Ezra se levait doucement et les rejoignait. Sa respiration était encore sifflante et il avait la voix enrouée, mais il se remit à cheval. Il passa le premier, pour ne pas qu'il gamberge et cette fois, le passage de Katy fut moins chaotique.

« C'était bien ça ! Je veux de beaux tracés ! Un beau changement de pied en l'air ! Si votre cheval n'a pas changé de pied, gardez votre cercle de base, n'allez pas à faux sur l'autre ! »

Ale fut le suivant. Invictus refusa le premier droit mais un bon coup de cravache derrière le mollet de son cavalier lui fit passer la barre d'un bond depuis l'arrêt. Pour la suite, il ne tenta même pas d'embêter son cavalier. La timide Neyla s'élança après Ale. Chuwbaka faisait de son mieux pour garder la même cadence mais on sentait qu'il avait envie d'avaler les barres toutes crues. Il était rapide, mais restait constant et Logan le laissa sur son bon passage malgré sa rapidité. Il était encore jeune et devait se faire la main et pour l'instant, le moniteur le laissa ainsi. C'est avec l'expérience qu'il prendrait un peu de technique. Inna suivi. Kaiser connaissait son boulot et la cavalière également. Ils faisaient un sacré bon duo. Logan corrigea un abord hasardeux en leur demandant de refaire un cercle mais rien de plus. Il y avait un il ne savait quoi dans la façon de monter d'Inna qui lui faisait penser à Izikel. Et il adorait la monte d'Izikel. C'était aussi simple que cela : il n'avait jamais rien eu à reprocher au cavalier dans ses cours, le prenant d'ailleurs souvent comme exemple et le mettant sur le dos des jeunes. Et personne ne viendrait le contredire... Sauf peut-être Louna. Enfin... Avant son amnésie... Kwaïgon suivit avec Kim. Le pie faisait de son mieux, tout comme Chuwbaka, mais il manquait cruellement d'équilibre. Cependant les sauts étaient propres, la cadence juste. Le tracé était plus approximatif mais Logan n'insista pas. Il avait changer de pied alors qu'il n'avait pas travailler cela de l'année et c'était déjà une très belle avancée. Lui aussi était jeune et manquait de travail. Il n'avait qu'une seule année de boulot dans les jambes depuis son débourrage et cet exercice était plus qu'exigent. Il devait s'adapter au profil de ses montures et c'est pour cette raison qu'il se montrait indulgent avec les plus jeunes du groupe. Une fois le coréen au pas, il rappela les cavaliers à lui.

« C'était bien ! Les jeunes il va falloir travailler l'équilibre. Les vieux, répéter encore et encore les gammes. Il n'y a pas de secrets de toute façon. C'était tout de même une bonne séance pour tout le monde. Je vous laisse les marcher, cherchez à avoir le nez en bas pour les détendre. Je veux les entendre soupirer pour relâcher la pression ! Je vais ranger mais si vous avez des questions, je reste disponible. »

Les cavaliers le remercièrent avant d'aller marcher leurs chevaux. Inna et Ezra se mirent naturellement l'un à côté de l'autre. Ale se mit avec Neyla et Kwaïgon quitta la carrière pour aller marcher dehors. La dernière chose que vit le coréen c'était Inna et Ezra qui se chamaillaient et Neyla qui souriait à Ale.

*** *** *** ***

Le moteur vrombissant de son Aston Martin s'arrêta alors qu'il coupait le contact. Que ce bruit lui avait manqué ! Le contact du volant, l'odeur du cuir de sellerie des sièges... Un fin sourire passa sur ses lèvres alors qu'il passait la main sur le cuir gris du volant. Sa très chère DB9 lui était aussi précieuse -si ce n'est plus- que son cheval. C'était le premier caprice de sa vie. Le premier objet qu'il s'était acheté de lui-même. Avant même d'avoir un toit au dessus de sa tête, il avait une voiture et un garage pour la mettre dedans -hors de question qu'elle dorme dehors. Il ne laissait les clés qu'à très peu de gens, et ces gens là étaient, à ses yeux, les plus digne de confiance. Maintenant que son Aston était de retour au Haras, il se sentait vraiment de retour chez lui. La dernière pièce du puzzle était là. Il pouvait se passer n'importe quoi maintenant, peu lui importait. Il ouvrit la portière et sortit, effaçant le sourire qu'il avait sur le visage pour retrouver son air neutre et impassible. Il avait raté le dîner pour aller chercher sa voiture de retour de New York, mais ce n'était pas très grave. Une toute autre réunion l'attendait désormais...

Il devait bien avouer qu'il redoutait ce moment. Depuis que Louna était revenu, ils ne l'avaient pas beaucoup vu. Elle venait les saluer de temps à autre, les voir travailler, mais elle était encore trop faible pour prendre part au quotidien de son élevage. Enzo et Myriam le lui interdisait formellement. Elle n'avait même pas le droit de prendre une brosse. Mais outre sa fragilité physique, elle était aussi fragile psychologiquement parlant. L'amnésie partielle dont elle était victime la plongeait dans une profonde perplexité. Et maintenant que la panique était passé, elle cherchait des réponses. Et les seuls qui pouvaient les lui donner, c'était eux. Jusque là, seul Ale et Kwaï ne se montraient pas réticent à lui parler d'Izikel. C'était donc logique qu'elle veuille que se soit eux deux qui lui parle du jeune homme. Le coréen n'y voyait pas d'inconvénient : il en avait marre de voir les autres prendre des pincettes et éviter le sujet. Il n'y avait rien de tabou la dedans et il ne comprenait pas ce déni soudain de l'équipe. Mais maintenant qu'il était face au fait et qu'il allait devoir parler, il comprenait. Personne ne voulait froisser Louna. Personne ne voulait lui faire du mal. Pas après tout ce qu'elle avait vécu. Finalement, qu'elle ai oublié Izikel n'était pas un mal. Peut-être que quand le jeune homme reviendrait, il serait plus serein et ils pourraient reprendre leur relation du début. Se reconstruire une amitié... C'est l'espoir qui animait tout le groupe et malheureusement, il ne le comprenait que maintenant. Si seulement quelqu'un l'avait mit au courant ! Mais personne n'avait encore mit consciemment de mot sur ce qu'il venait de comprendre clairement. Il ne pouvait en vouloir à personne...

Il prit une grande inspiration et grimpa les marches du perron du manoir. Il devait retrouver tout le monde dans le salon. Et il savait qu'il y aurait foule ce soir. Louna, Ale et lui, bien sûr, mais il y aurait également Liam et Dean. Logan avait finalement décidé de venir, et Neyla l'accompagnait. Ezra était une évidence, de même qu'Inna désormais. Ils connaissaient mieux que personne l'éthologue. Siobhan et Lou se joignait à la troupe. La rouquine pensait que se serait une bonne chose pour le vétérinaire, qu'il puisse mieux connaître l'équipe. Et Myriam serait là, après avoir couché Maël. En somme, toute l'équipe serait là, hormis le sujet de conversation principal... Le coréen regarda sa montre en grimpant doucement l'escalier menant aux pièces communes du premier étage, soit la bibliothèque et le salon. Quand il entra dans la pièce, tout le monde était déjà là. Ils avaient rassemblé des canapés autour d'une table basse. Caïpirigna -la lynx rousse de Louna- et Légolas -le berger australien de Logan- dormaient devant un feu de cheminée, roulé en boule l'un contre l'autre. Il restait une place sur un fauteuil, le plus proche du feu, pour lui. La place d'honneur... Clairement, se serait lui qui présiderait la séance... Et il n'aimait pas trop cela...

Heureusement cependant, l'ambiance avait l'air sereine. Il voyait quelques sourires. Inna était pelotonnée dans les bras d'Ezra et Lou dans ceux de Siobhan. Myriam était à côté de Liam et lui tenait une main, alors que l'éleveur tenait celle de Louna, de l'autre côté de lui. Ale était sur un pouf, un peu plus bas que tout le monde. Dean, Neyla et Logan se partageaient un petit canapé. Lorsqu'il entra, les conversations cessèrent et tout les yeux se pointèrent sur lui. Il marqua un temps d'arrêt avant de fermer la porte et prendre place sur celle qui lui était réservée. Il prit une inspiration et la parole, d'un ton calme, comme celui des conteurs d'histoire. Neutre, sans prendre parti, impassible, tout en étant captivant.

« Alors... Par quoi veux tu commencer ? »

Louna semblait déterminée. Elle plongea un regard dur dans celui du coréen, prête à entendre le pire semble-t-il. Une chose est claire, elle se souviens de ce qu'elle a vécu, mais pas d'Izikel. De sa personne et de sa présence au fil de leurs années d'amitié. Au moins, il aura une chose de moins à expliquer...

« Du début. Comment on s'est rencontré, comment il est lui, d'où il vient... Les petites choses. »

Le coréen hoche la tête et jette un regard alentour. Personne ne semble vouloir se lancer et tout le monde attend de lui qu'il prenne la parole. Ce qu'il fait, avec le même ton que celui de départ.

« Très bien. Alors pour commencer, je ne suis pas spécialement le mieux placer pour te parler de lui. Ses deux plus proches amis sont Inna et Ezra. Et il est arrivé au Haras avant moi, se serait donc à Liam de te raconter votre rencontre... Mais... Je vais commencer par ce que je sais de lui. De façon formelle, pour poser les bases, et j'espère que les autres suivront ensuite mon exemple pour te parler de ce qu'il est et ce qu'il représente pour nous tous. »

Louna eut un bref hochement de tête et certains autres également. Ils semblaient de son avis et c'est ce qui décida le coréen à se lancer.

« Izikel Walig Todd. Il est irlandais. Orphelin et abandonné à sa naissance, il a été élevé dans un couvent de sœurs bénédictine, au dessus de Galway, dans le Connemara. Il a cependant vécu une enfance plutôt simple et normale, si le terme est acceptable... Depuis tout gosse il monte à cheval et son premier cheval, il l'a eu poulain, au couvent. C'était aussi un orphelin... Il a été récupéré par le couvent pour Walig justement. Pour le responsabilisé... Un apprentissage essentiel de la vie. Il a apprit à monter sans selle ni filet et est passionné par le cheval. Il est même passionné par tout ce qu'il entreprend. »
« C'est ce qui le rend si attachant ! Outre son corps de rêve bien sûr... »

Les têtes se tournent vers Inna, qui affiche un sourire espiègle. Elle s'est prise au jeu et à ouvert la brèche. Kwaïgon lui en est reconnaissant. Ezra sourit face à la remarque de celle qui est blottie dans ses bras et reprend d'un ton doucereux.

« C'est vrai qu'il est bien foutu ! »
« Mais ce n'est pas la seule chose qui le caractérise... Si je devais donner un mot pour le qualifier, le premier qui me viendrait c'est « loyauté ». »
« Sensibilité aussi. Pas sensibilité dans le sens où il passerait du rire aux larmes et se vexerait tout le temps... Mais sensibilité des choses et des gens. »
« C'est vrai. Il a toujours été très sensible aux personnes qui l'entoure. Il a un sacré oeil et saurait lire en chacun d'entre nous mieux que personne... »
« Mieux que toi ? »
« Mieux que moi et de loin... »

Ale leur sert un petit sourire. Il a sur le visage quelque chose d'admiratif, comme s'il avait toujours rechigné à avouer qu'il y avait meilleur que lui mais qu'il devait bien le reconnaître désormais.

« Il est timide aussi. Il est toujours mieux avec un cheval qu'avec un homme. »
« Ça c'est bien vrai ! »
« On est très peu nombreux à le connaître tel qu'il est réellement... Ou tel qu'il peut être. »
« En fait il n'y a qu'eux deux. Nous autres ne connaissons qu'une partie de Walig. »
« Nous connaissons surtout l'homme qui aurait donné, et donne encore sa vie pour toi en réalité. »
« Et l'homme de cheval ! Je ne connais pas meilleur cavalier que lui... Il est, pour moi, au même niveau ou rang que les grands maîtres d'écoles... Je déplore chaque jour qu'il ne fasse plus parti réellement de l'équipe... Il ferait des merveilles sur un terrain de concours ! »

Des hochements de tête confirment les paroles du moniteur de saut.

« Pourquoi est-ce qu'il ne fait plus parti de l'équipe ? »

Liam soupire et baisse les yeux sur ses pieds. C'est à Kwaïgon de prendre le relais, il le sent.

« Vous vous êtes disputé et il a préféré quitter l'équipe. Officiellement en tout cas. Officieusement, il est toujours là pour donner un coup de main et travailler les chevaux. »
« Mais de ce que vous en dites, il est... Pratiquement parfait ! Alors pourquoi est-ce que je me disputais avec lui ? »

Des soupirs parcourent cette fois l'assemblée. Mais c'est Ezra qui prend la parole, plongeant son regard sombre dans celui de Louna.

« Seuls vous deux le saviez. Souvent ce n'était pour pas grand chose et cela prenait des proportions gigantesques. Mais... Il t'aimait sincèrement... Profondément... Et il ne supportait pas de te voir en danger ou te mettre en danger. Alors il se mettait en colère, puis prenait sur lui face à nous. Pour que ça ne nous affecte pas. »
« Quand nous nous sommes rencontré, tous les trois, il s'est tout de suite passé quelque chose qui nous a beaucoup lié... »
« Paris ? »
« Oui, Paris... Izikel et toi étiez très proche. Et en revenant au Haras, tu as rencontré Enzo. Izikel était très amoureux de toi et il avait mal prit déjà de te voir avec Enzo. C'est à ce moment là que votre relation s'est dégradé, et a été une succession de dents de scie... »
« Mais il a su faire face et prendre sur lui. »
« A tel point qu'il a même accepté d'être ton témoin de mariage. »

Cette fois c'est un mélange d'incrédulité et de confusion qui se lit sur le visage de la demoiselle.

« Il a fait ça ? »

Seul un silence gêné lui répondit. Eux même n'avaient pas prit, jusque là, l'ampleur du sacrifice qu'avait fait le garçon. Et c'était sans compter sur toutes les fois où il s'était porté volontaire, au péril de sa vie, pour protéger la sienne. C'est finalement Ezra qui brisa le silence après un soupir un peu rageur.

« Il est comme ça. Entier. Il ferait n'importe quoi pour toi. Ces derniers temps, il en a seulement marre de ne rien avoir en retour, pas même un peu de reconnaissance. »
« Dis comme ça j'ai l'impression d'être un monstre... »
« Mais tu ne l'es pas. C'est seulement la période qui est dure pour tout le monde. »

Le silence revint, mais plus léger cette fois. Chacun étant perdu dans ses pensées. C'est finalement Siobhan qui brisa le silence d'un ton léger.

« Il semble être quelqu'un de bien. »
« Il l'est. Je ne le connais pas beaucoup mais bon... »

Quelques sourires répondent à l'intervention de Neyla. Personne n'irait la contredire.

« Il est parti à cause de moi ? »
« Non, il est parti à ma demande. Une personne qui m'est chère semble avoir disparu, et il est parti à sa recherche. »
« Et aussi un peu par volontariat. »
« Il avait besoin de prendre un peu de recul sur la situation. C'est pour revenir plus en forme et mieux dans ses basckets ! »

Le métis sourit mais certains gardaient une mine sombre : ils savent que le voyage d'Izikel n'est pas sans risques. Mais ils se gardèrent bien de le dire. Louna quand à elle semblait abasourdie et dépitée.

« Il ne faut pas que tu t'en veuille pour tout ça. Vous êtes deux caractères forts alors ça fait des étincelles. Mais c'est tout. D'accord ? »

La jeune femme hocha de la tête et se laissa tomber dans le dossier du canapé, lâchant la main de Liam pour se prendre les coudes et s'enfermer dans sa bulle, en pleine réflexion. Se souvenait-elle ? Personne sauf elle ne pourrait le dire.

« Et... Pourquoi Walig ? C'est son second prénom si j'ai tout compris... »

Les regards se tournèrent vers Dean, qui n'avait pas encore dit un mot de la soirée, se contentant d'écouter les autres.

« C'est plus facile à dire, plus rapide. Moins accrocheur à l'oreille que « Izikel »... Du coup c'est resté. »

Dean hocha doucement de la tête. L'explication était valable.

« Tu as eu des nouvelles Kwaïgon ? »
« Hier seulement, les prochaines sont pour demain. »
« Comment allait-il ? »
« Bien. »

Le coréen lui servit un sourire un peu niais. En réalité, il ignorait comment allait Izikel, mais il ne l'avait dit à personne. Il agirait s'il n'avait pas le coup de fil du lendemain, qu'il attendait avec une certaine anxiété. Mais il ne fallait pas que cela se sache. Pas encore. Et surtout pas maintenant.

« Et si on allait se coucher maintenant ? Il commence à se faire tard et on a tous une longue journée demain. »

Myriam sourit de façon amicale et encourageante à chacun et tout le monde se leva avec plus ou moins de vitesse. Seul le coréen resta dans son fauteuil et salua tout le monde, prétextant attendre que le feu s'éteigne pour monter. Inna et Ezra traînèrent plus que de raison, rangeant les canapés du salon.

« Kwaïgon... Comment allait-il ? »
« Ne t'inquiète pas Inna. Je suis certain qu'il va bien. »

Cette fois il sourit plus franchement et la jeune femme se laissa entraîner par Ezra. Le coréen soupira. Oui... Le lendemain allait être une longue journée...



Halloween

- - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 797
Date d'inscription : 21/09/2012
Page 1 sur 1
Sauter vers: