Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 10 | Concours

 :: Les Chapitres :: Chapitre 6
Lun 12 Nov - 20:03

Chapitre 06

Episode 10

Concours ;

« Elle m'a carrément oublié ! »

L'éthologue posa sur la table une grosse boite en plastique qui, au vue du bruit mat qu'elle fit en touchant la table, était plutôt lourde. Après le retour de Louna et la révélation sur son amnésie à propos de lui, le cavalier s'était refermé comme une huître durant quelques jours, ne leur adressant même plus la parole. Mais en cette journée de compétition, il avait bien fallu qu'il parle et qu'il se rapproche un peu d'eux... Enfin... D'Ezra. Et après avoir digéré en partie une rage des plus flamboyante, le garçon était désormais indigné. Chaque mot qu'il prononçait était teinté d'une rage, d'une haine et d'une tristesse profonde. Ezra avait la nette impression qu'un puits sans fond s'était ouvert en lui et qu'il ne pourrait jamais refermé le trou. Le métis grimaça. Il ne savait pas quoi dire, ni vraiment quoi faire pour son ami d'enfance. Il était dans une impasse qu'il n'avait jamais connu jusque là. Et Izikel était tellement en colère qu'il doutait pouvoir le ramener à la raison un jour. Il n'osait pas en parler à Inna pour l'instant, ni même au reste de l'équipe, bien qu'ils aient tous remarqué la soudaine disparition d'Izikel. Mais il avait besoin de se confier à quelqu'un... Il avait besoin de conseil pour pouvoir gérer ce cas.

« C'est quand même dingue ça ! Oublié ! Je n'existe plus ! »

Le couvercle de la boîte tomba au sol et le jeune homme se pencha pour la remettre sur la table, sortant dans le même temps de quoi constituer deux pharmacie de secours. Ezra mettait les objets dans des sacs en plastique type sac de congélation au fur et à mesure.

« Mais enfin c'est pas comme si on n'avait rien vécu ensemble ! On a passé des années ensemble... Des années ! »

Il referma rageusement la boîte et la reposa sur son étagère en marmonnant dans ses dents sans que le métis ne comprenne un mot de ce qu'il voulait dire. L'éthologue souffla fortement et s'empara d'une nouvelle boîte. Il en sorti deux paires d'hipposandales et deux nécessaires de maréchalerie. Il disposa le tout en tas distinct sur la table et Ezra fit de même avec ses sacs en plastique.

« Je n'arrive pas à comprendre. Comment tu peux en arriver à oublier quelqu'un ? Elle me déteste autant que ça ? »
« Je ne sais pas Walig... »

Une fois encore, l'éthologue soupira fortement en déposant deux cure pieds sur la table. Il disparu ensuite de la sellerie et revint avec des sacoches de selle. Sans un mot, il les jeta à Ezra qui commença à les remplir. De son côté, il poursuivit ses recherches dans la sellerie de Liam. Il fini par trouver deux lampes frontales et des brassards réfléchissants. Il fini par attraper un sac à dos qu'il avait emmener avec lui et le vida sans ménagement sur la table. Il dispersa dans les sacoches le contenu du sac soit : deux boussoles, deux portes carte et deux chronomètres de cross ainsi que deux paquets de mouchoirs. Il tremblait de colère mais Ezra ne fit aucune remarque.

« T'as ton couteau ? »
« Euh... Non... »

Il soupira et sorti de son sac un opinel et un couteau de chasse dans un fourreau de mollet.

« Je te laisse mon opinel. »
« Merci. »
« Faut commencer à préparer les chevaux. Ne selle pas de suite on fera ça juste avant le départ. Oublie pas ton licol sous le filet. On se retrouve à la salle des cartes dans vingt minutes. »
« Ok ça marche. »

Ezra sourit, mais le jeune éthologue ne le lui rendit pas, se contentant de sortir avec ses sacoches et son couteau à la main, en secouant la tête de dépit. La situation était délicate. D'un côté, Louna semblait s'en vouloir d'avoir oublié Izikel. Mais tout le monde faisait son possible pour qu'elle ne prenne pas mal l'absence de l'éthologue. On lui avait donné tout un tas d'excuse, la principale étant qu'il ne passait que peut de temps avec l'équipe, qu'il était une sorte de consultant. Elle ne s'en était pas plus formalisé, mais de l'autre côté, Izikel bouillonnait. La pilule avait beaucoup de mal à passer...

Le métis soupira et sorti de la sellerie, en prenant au passage le filet de Sinok. Il posa la sacoche et le filet devant le box du pearl et reparti chercher une selle, un tapis, les protections et le seau de pansage du cheval. Il se mit ensuite à la tâche, préparant le jeune étalon pour son premier parcours d'orientation et de régularité. Il le faisait en équipe avec Izikel et son étalon américain, Custom. Liam entra dans l'écurie alors que le cavalier pro passait un dernier coup de bouchon, s'apprêtant à aller rejoindre Izikel à l'office pour préparer leur parcours. Les deux hommes échangèrent quelques mots et Ezra s'éclipsa. Quand il arriva, Izikel attendait déjà, avec son porte carte et du papier calque en main pour faire leur tracé par kilomètre et son curvimètre. Ce petit objet avait toujours été un mystère pour le métis, mais il savait que l'éthologue le maîtrisait parfaitement. Ils entrèrent donc et passèrent la vingtaine de minutes qu'il leur était accordé à recopier leur carte et calculer les tracé. Izikel avait pris les choses en main, Ezra se contentant de recopier sur lui. De toute façon, ils feraient le trajet ensemble...

Une fois les cartes faites et les chevaux harnaché, les deux hommes se présentèrent au départ. Ils avaient un petit bout de chemin à faire à cheval et un pond flottant à traversé pour aller jusqu'à la ligne de départ. Ce petit parcours leur servirait de détente. Ils se mirent donc à cheval et partirent, sans un mot. Izikel étudiait la carte tout en laissant à Ezra le soin d'ouvrir la route pour cette détente. Ils marchèrent longuement avant de trotter un peu et de finir par galoper. Ils passèrent le pont avec précaution, Sinok étant un peu regardant, mais ils étaient bien escorté et le chemin était balisé. Une fois le premier contrôle vétérinaire effectué, ils partirent seuls.

Durant les premières minutes de leur périple dans les bois, ils n'échangèrent pas un mot. Izikel semblait ruminer et Ezra ne savait pas quoi faire. C'était la première fois de sa vie qu'il était confronté à une telle situation. Et il l'admettait avec une certaine honte : il n'avait aucune solution cette fois. Alors que le métis cherchait encore ses mots, la voix, un peu plus rauque que d'habitude, de l'éthologue résonna à côté de lui.

« Peut-être que je devrais partir. »
« Quoi ?! Non ! Non tu ne peux pas faire ça. »
« Et pourquoi ? Vas-y ! Donne moi une seule bonne raison de rester ! »

L'éthologue avait le regard noir. Son ton était sec et empli d'une rage qui n'avait l'air de ne plus le quitter et de le faire même vivre. Ezra répondit automatiquement, s'il réfléchissait, Izikel allait sortir un rictus mauvais et se serait lui donner la victoire. Et il n'était pas question de ça.

« Tes élèves. Inna. EV'. Arès... Moi. »

A ce dernier argument, le jeune homme eu un rire jaune et détourna le regard. Il savait qu'Ezra avait raison sur les quatre premiers. Le dernier était superflu, malgré tout l'amour fraternel qu'ils se portaient, Izikel savait très bien qu'Ezra saurait le laisser partir... Comme il l'avait déjà fait une fois dans sa vie, il y a quelques années de cela.

« Seulement quelques semaines. Je ne manquerais à personne... Et tu sais aussi bien que moi que tu es tout à fait capable de prendre soin d'Inna sans moi. »

Il y avait une certaine amertume dans sa voix. Ezra allait répliquer, mais le jeune homme indiqua un nouveau chemin et prit la tête du convoi, coupant court à toute autre discussion. La suite du parcours se constituait d'une longue montée qui ne serpentait pas beaucoup. Ils passèrent pas mal de temps à encourager leurs montures et les soutenir dans l'effort. Au sommet, il y avait une pause et un premier contrôle vétérinaire. Ils ne savaient pas à l'avance où ceux-ci étaient disposés sur le parcours. Mais celui-ci était judicieux. Ils partirent donc chacun de leur côté pour la visite et ne se rejoignirent qu'au départ suivant, une petite heure après. Izikel semblait s'être calmé, mais son regard était toujours aussi noir.

« Alors ça été ? »
« Très bien et toi ? »
« Nickel. »
« Alors allons-y. »

Ils repartirent donc, avec l'accord du commissaire de piste. Il y avait une descente à pic jusqu'à un petit lac puis le chemin serpentait dans la forêt avant de rejoindre le bord de plage. La descente fut rude pour Sinok, qui avait tendance à glisser. Mais il comprit vite que son salut serait dans les pas de Custom devant lui et il suivit scrupuleusement le bai. Izikel se tenait en arrière sur sa selle de randonnée, les rênes lâches, regardant sa carte de temps à autre et sifflant pour guider le cheval dans sa descente. Ils ne parlaient pas, trop concentré sur le chemin.

En arrivant au lac, un second contrôle les attendait. Plus court cette fois-ci. Mais ils passèrent avec brio, reprenant leur route comme si de rien n'était. Le chemin dans le forêt était large et plat, de plus en plus sablonneux en allant vers la plage. Ils en profitèrent donc pour aller au petit galop, surveillant régulièrement le temps au chrono. Ils ne devaient pas être trop en avance ou en retard, sinon ils perdraient des points. Ils ralentirent l'allure pour passer un "s" en barrière et repartirent au petit trot. C'est dans ce moment calme qu'Ezra reprit la parole.

« Et si tu pars, tu comptes faire quoi ? »

Izikel soupira, le regard un instant perdu devant lui. Il n'y avait pas encore réfléchit, cela se sentait à ses yeux. Il fini par regarder longuement Ezra avant de reporter son regard sur la carte et répondre d'une voix un peu monocorde.

« J'hésite. Soit aller bosser quelque temps dans un ranch aux US ou alors faire un petit tour de je ne sais où à cheval... Mais sinon, j'avais pensé suivre la trace de ce Pierce Finnegan. »
« Tu ne comptes pas faire ça seul ? »
« Oh si ! Justement ! »
« Tu ne te rend pas compte. Il y a sans doute un truc louche là dessous et c'est encore un coup à risquer sa peau ! Tu ne peux pas y aller seul ! »
« Je n'aurais pas dû t'en parler... »
« Bien sûr que si ! Walig franchement tu ... »
« Je quoi ? Mais enfin Ezra ! Je ne peux pas continuer dans ces conditions. Il me faut un peu d'air. Et ce n'est pas en restant ici que j'en aurais. Alors, toi qui est si corporate, tu devrais comprendre. Ça fait une pierre deux coups. De toute façon, j'en ai déjà discuté avec Ale et Kwaï'. »
« Tu en parles avec eux sans moi ? »
« Et toi alors ? Tu ne fais rien sans moi peut-être ? On a chacun nos secrets et nos cicatrices Ezra, tu le sais mieux que personne. »

Cette fois, le ton était sans appel. Et Ezra savait qu'il ne pourrait rien dire contre cela. L'éthologue avait raison et Ezra avait utilisé cet argument à plusieurs reprises. Il se contenta donc de soupirer en regardant devant lui. La plage s'ouvrait au bout du chemin. En arrivant sur celle-ci, ils constatèrent qu'il y avait quelques obstacles. Des troncs qu'ils ne pouvaient pas contourner, des bouées qui balisaient un passage étroit qu'ils étaient obligés d'emprunter. Izikel se stoppa pour observer le tout de loin et sourit un peu.

« Cette fois je te laisse ouvrir la route, il faut apprendre un peu la vie à ce cheval. »

Ezra rit et se mit en route. Il prit un petit galop cadencé pour aller sauter le premier tronc. Tout se passa au mieux. Derrière, Izikel suivait. Le passage entre les bouées, les pieds dans l'eau, ne plu pas trop à l'étalon pearl. Il rechigna à passer et Izikel dû repasser devant pour qu'ils ne perdent pas trop de temps. Ils passèrent ensuite sous un pont en bois qui faisait résonner le ressac. Sinok n'apprécia guère non plus, sursautant et bondissant littéralement sur Custom. Mais l'étalon bai resta calme, ne faisant que couiné en signe d'avertissement. Ils reprirent ensuite la galop pour passer un second tronc. Mais les choses ne se passèrent pas aussi bien. Effrayé par un bateau, Sinok se réceptionna sur ses antérieurs. En quelques foulées, Ezra su que quelque chose n'allait pas...

« Stop ! Attends... Il y a un souci. »

Izikel fit demi tour et rejoignit le couple. Ezra avait sauté à terre et observait les pieds de Sinok un par un. Mais le pearl ne cessait de gigoter et l'examen était difficile. Arrivé au dernier antérieur, il refusa carrément de le donner.

« Viens, il y a un chemin qui rattrape le nôtre là. »

Ils s'éloignèrent donc, Ezra menant Sinok en main. Ils s'enfoncèrent un peu dans la forêt et Ezra se re-pencha sur l'antérieur qu'il restait.

« Alors ? »
« Déferré. »

Ezra se releva en tenant le fer à la main. Izikel sauta à terre et aida le jeune homme qui enleva les clous, égalisa un peu le pied et plaça une hipposandale. Mais en remontant, il remarqua vite que quelque chose n'allait pas et remit pied à terre. Izikel l'accompagna jusqu'au point de contrôle suivant, mais Ezra savait que la compétition s'arrêtait là pour lui. Sinok boitait... L'éthologue parti donc seul avec deux fautes à son actif : un mauvais chemin et une perte de temps...

Lorsqu'Ezra regagna le Haras avec le soutien vétérinaire, Custom était au paddock et Izikel introuvable. Il avait terminé la course, c'était certain, mais pour ce qui était du reste... Il le verrait sans doute le lendemain de toute façon... Pour leur épreuve de Barrel Race...



Halloween

- - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 797
Date d'inscription : 21/09/2012
Page 1 sur 1
Sauter vers: