Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 09 | Le trac des artistes

 :: Les Chapitres :: Chapitre 6
Lun 12 Nov - 20:01

Chapitre 06

Episode 09

Le trac des artistes ;

Lorsque le jeune homme ouvrit les yeux, il était seul dans son lit. Il contempla un moment l'oreiller vide à côté de lui avant de rouler sur le dos pour regarder le plafond, éclairé par la faible lueur qui filtrait à travers les persiennes. Il soupira alors que le réveil se mettait en route. Encore une fois, il se réveillait avant l'heure. Et encore une fois, Lou avait déguerpi avant qu'il n'ouvre les yeux. En réalité, il ne savait pas vraiment s'il pouvait se considérer comme ensemble. Il ne le pensait pas. En tout cas pas vraiment. Amant sans aucun doute mais plus que cela ? C'était impossible. En tout cas, pas pour lui, pas dans ces conditions là. Cependant, il aimait bien la petite rouquine. Ils s'entendaient bien, avaient les même préférences au lit, les même centre d'intérêt dans la vie. Elle faisait une bonne partenaire, même s'il aurait voulu un peu plus d'affection... Il avait la sale impression d'être un jouet dans ces moments là... Où il se réveillait seul. Et il n'aimait pas cela. Pas du tout.

En attendant, il avait pas mal de boulot ce matin là. La campagne de vermifuges et vaccins avait commencé et il fallait faire passer tous les chevaux du Haras. Il laissait aux propriétaires le soin de prendre rendez-vous et de vermifuger eux-même. Mais les chevaux des stalles et certains éleveurs prenaient des rendez-vous de groupe, comme ce qu'il allait faire aujourd'hui. Il avait deux élevages à vacciner en plus de son boulot habituel. Autant dire qu'il n'allait pas chômer ce matin là. Il soupira une nouvelle fois, éteignit le réveil et se leva. Il était temps de s'y mettre !

*** *** *** ***

Comme chaque matin depuis qu'il était au Haras, le jeune homme passait rapidement dans la cuisine pour attraper des carottes et un gobelet de café, avant de filer au centre de soin. De là, il aidait à faire le planning du jour des apprentis vétérinaires et il faisait le tour de ses e-mails et messages, ainsi que des pensionnaires du centre de soin. Ils étaient peu nombreux en ce moment. Il distribuait ses morceaux de carottes et retournait à son poste, dans le bureau des vétérinaires. En voyant un dossier posé en évidence sur son clavier, il soupira encore. Qu'est-ce que c'était que cela ? Il se laissa tomber dans son fauteuil et regarda le dossier. Un cheval. Un post-it lui indiquait qu'il devait s'en occupé, que c'était sa première mission au Haras et lui souhaitait bonne chance... Une mission ? Il savait que certains élèves se voyaient confié des chevaux... D'ailleurs un de ses collègues en avait un à sa charge, mais il ne pensait pas y passé à son tour... Pas tout de suite en tout cas. Peut-être que son supérieur estimait qu'il était maintenant apte à prendre en charge un équidé à temps plein...

Il prit une inspiration et se plongea dans le dossier. Les photos de l'équidé n'étaient pas terrible à voir. Il était maigre et sale. Suivait son suivi vétérinaire, très maigre. A vrai dire, il n'y avait qu'une note. Il avait été vacciné et vermifugé en arrivant au Haras et depuis, il vivait au pré H24. Il n'était pas débourré, compliqué à approché et aucun régime alimentaire n'avait été établi. Pour l'instant il était nourri au foin en quantité limité et il avait accès à un complément minéral. Mais c'était loin d'être suffisant. En dernière page du dossier, après les commentaires de l'association qui l'avait recueillit, il y avait la liste des tâches qu'il avait à accomplir. Visite et suivi vétérinaire, régime alimentaire, suivi de l'état, soins divers, début du débourrage... Au fil de sa lecture, le jeune homme souffla fortement. Il y avait énormément de travail sur ce cheval et il n'y arriverait pas en quelques jours... Encore moins en quelques semaines d'ailleurs... C'était un travail se comptant en mois pour le coup... Il laissa le dossier sur son bureau et jeta un oeil à sa montre : il était tant d'aller chercher les vaccins et de se diriger vers l'élevage...

*** *** *** ***

Il avait sorti les vaccins et les carnets de chaque cheval et avait soigneusement rangé le tout, avec une boite de gants, le seau à aiguilles et son stéthoscope, dans un sac en toile qu'il avait l'habitude de trimbaler sur toutes ses interventions. Il se dirigea donc ensuite vers l'élevage de Louna Reg, le premier de la liste. Lou lui avait dit que la jeune femme n'était pas là et que l'équipe était réduite. Elle lui avait raconter d'ailleurs pas mal de choses et il avait l'impression de tous les connaître sans les avoir vu. Mais il devait bien l'avouer, il avait un peu le trac. A vrai dire, il ne savait pas trop si Lou avait parlé de lui aux autres. Il ne savait pas du tout à quoi s'attendre. Il avait longuement entendu parlé d'eux, mais il avait l'impression d'être un agneau jeté au milieu d'une meute de loup sans rien pour se défendre... Et ce n'était pas une chose très agréable. Mais il était un professionnel. Il n'allait pas là bas pour les cavaliers mais pour les chevaux.

Il prit donc une grande inspiration et entra dans l'allée calme de l'élevage. Et à son plus grand étonnement, il n'y avait personne. Enfin, à première vue en tout cas. Il regarda à l'intérieur des box, donnant une caresse de temps à autre. Mais il n'y avait bel et bien personne. Par contre, tous les chevaux étaient là, sauf Nara, dont le box était vide et propre. Mais pour elle, c'était normal. Elle était au centre de soin avec son poulain tout nouveau né. Il lui avait même donné une carotte en faisant son tour des pensionnaires.

« Il y a quelqu'un ? »

Pendant un instant il ne se passa rien, mais soudain, une tête apparu d'un box tout au fond, qu'il n'avait pas été voir. Un homme, blond, sorti en lui souriant. Il tendit la main vers lui et Siobhan la serra, souriant également.

« Pardon, je ne t'avais pas entendu arriver. Ale. Je suis le coach de l'élevage, je m'en occupe en l'absence de Louna. »
« Euh... Ok. Enchanté ! Moi c'est Siobhan, le vétérinaire. »
« Je m'en suis douté. Tu veux qu'on commence ? Les autres ne devraient pas tarder pour aider à sortir les chevaux dans l'allée. »
« Il n'y a pas besoin de les sortir. Juste leur passer un licol et les tenir dans le box se sera suffisant. A deux on va s'en sortir. »
« Ok super ! Par qui tu veux commencer ? »
« Euhm... Sweet Billabong ? »

Ale sourit et acquiesça, partant directement vers un box au début de l'allée. Une plaque indiquait "Bill" sur la porte d'un étalon bai relativement calme. Le jeune homme ouvrit la porte, poussa un peu l'étalon et lui enfila un licol. Pendant ce temps là Siobhan installa son matériel. Il posa son sac sur un tabouret et sorti le carnet du cheval. Il prit la dose correspondante, enfila une paire de gant, mit son stéthoscope autour du cou et entra dans le box. Avant de piquer, il ausculta le cheval, écoutant sa respiration et son transit et effectuant quelques palpations, regardant aussi ses dents.

« Pas de problème particulier avec lui ? »
« Non aucun. »

Siobhan eu un bref hochement de tête, nettoya la zone qu'il allait piquer avec une compresse de désinfectant et injecta le produit avant de sortir du box.

« Parfait. On passe à Caraanu Pi ? »
« Ok. »

Ale sorti du box et referma la porte avant d'aller au suivant. Pendant ce temps, le vétérinaire reporta la date et l'étiquette du vaccin sur le carnet du cheval, jeta l'aiguille de sa seringue dans le seau, enfila une nouvelle paire de gants, prit la nouvelle dose et refit la même chose avec Caraanu Pi. L'étalon crème resta sage bien qu'il eu un regard méfiant envers le véto. Il en avait l'habitude. Les vétérinaires n'étaient pas les personnages préféré des animaux, loin de là. En attendant, ils étaient passé au troisième cheval de la liste, Priam, quand Lou et un autre homme, un grand métis, entrèrent dans l'allée.

« Salut ! »
« Salut. »

Siobhan sourit et fit un signe de tête à Ezra qui le lui rendit mais resta concentré sur son injection. Priam était plus remuant que les autres et ils avaient un peu plus de mal à le contenir. Finalement, Ale réussi à le coincer contre un mur et à faire son injection tranquillement. Une fois débarrassé de ses gants, il tendit une main chaleureuse au métis.

« Siobhan, enchanté. »
« De même ! Moi c'est Ezra. »
« C'est qui le suivant ? »
« Invictus. »
« Je vais vous aidez pour lui, on ne sera pas trop de deux pour le tenir. »

Siobhan acquiesça et les laissa faire, préparant la prochaine dose. Lou se rapprocha, tout en gardant une certaine distance.

« Ça va ? »
« Très bien et toi ? »

Elle hocha de la tête. Elle avait l'air tout de même tendue. Lui avait eu le temps de se détendre en vaccinant les premières têtes de l'élevage. Il lui sourit, surtout pour la rassurer, et entra dans le box d'un grand bai remuant. Cette fois, la vaccination ne se fit pas sans quelques difficultés. Le vétérinaire du s'y reprendre à deux fois avant de réussir à piquer correctement. Mais une fois la chose faite, il passa au cheval suivant, en suivant le même manège que les précédents. Au fil des box, d'autres cavaliers entrèrent dans l'élevage et lui furent présenté : Neyla, Izikel, Kwaïgon, et enfin Liam, le second éleveur. Une fois le carnet du dernier cheval rempli, le jeune homme se tourna vers ses spectateurs.

« Euh... Qui est responsable du coup ? »
« Moi. »
« Ok, tous vont bien, se serait bien qu'Invictus voit un dentiste il a besoin d'un petit limage. Pas de travail pour le reste de la journée, sortie au paddock mais dans un petit espace pour qu'ils ne fassent pas trop les fous. »
« Ok c'est noté ! »

Il se sourirent et Siobhan se tourna finalement vers Liam.

« On passe à votre élevage ? »
« Allons-y ! »

Ils partirent donc tous les deux vers l'élevage de Liam, les autres cavaliers s'éparpillant doucement. Lou avait un cheval de mission à charge et les cavaliers allèrent donc vers cette écurie, laissant Ale et Neyla chez Louna pour sortir les chevaux et vaquer aux occupations classique d'un élevage. Il se débrouillerait donc avec Liam pour vacciner ses chevaux... Le silence s'installa doucement entre eux, mais finalement, Liam le brisa, avec calme et un certain professionnalisme.

« Est-ce que... Est-ce qu'on peut se tutoyer ? »
« Euhm... Oui, bien sûr. Je n'y vois pas d'inconvénient. »
« Super ! Je te propose de commencer par Call, c'est mon plus terrible. »
« D'accord. Je te fais confiance. »

Les deux allées n'étaient pas très loin l'une de l'autre et dès qu'ils entrèrent, Call fit mine d'attaquer le vétérinaire. Clairement, il n'était pas le bienvenue pour l'étalon. Mais Siobhan ne se laissa pas impressionner. Il installa ses affaires, comme dans l'élevage de Louna et prépara sa première dose. Pendant ce temps là, Liam s'occupait de son cheval. En effet, la première injection de l'élevage ne fut pas de tout repos et le vétérinaire failli bien se faire mordre. Mais il réussi son travail. Une fois chose faite, les deux hommes soufflèrent un peu.

« Une bonne chose de faite ! Qui ensuite ? »
« Great Cashemire ? »
« Aller. Tu dois déjà le connaître en plus non ? »

Le vétérinaire fronça les sourcils.

« Non... Pourquoi ? »

Cette fois c'est Liam qui fronça les sourcils en tenant le bai par le montant de son licol.

« Parce que c'est le cheval de Lou... Je pensais qu'elle te l'avais montré... »
« Non... En fait c'est la première fois que je viens dans vos élevages. Je n'ai pas mit les pieds dans ces parties là du Haras depuis mon arrivée au début du trimestre. »
« Tu es resté au centre de soin ? »
« Oui. Je m'occupais des chevaux externes, ceux des missions, qui avaient besoin de soins et aussi de l'arrivage de poney. »

Un léger silence s'installa, durant lequel Liam le détailla. Il devait sans doute se demander ce qu'il faisait vraiment là. Le vétérinaire sourit doucement et sorti du box, enlevant ses gants dans le même temps et jetant l'aiguille dans le seau d'un geste mécanique.

« Et tu comptes rester au Haras ? »

Siobhan lui lança un regard interrogateur avant de sourire.

« Oui. J'aime bien cet endroit. Je compte y rester autant que je le peux. Pourquoi ? »

L'éleveur haussa des épaules en entrant dans le box d'Orcanta. Mais à son sourire, Siobhan comprit qu'il avait quelque chose en tête. Peut-être même ce dont Lou lui avait vaguement parlé... Elle disait souvent que Liam était tout le temps à la recherche de nouvelles recrues. Et un vétérinaire tout comme un maréchal seraient les bienvenus. Alors si en plus les personnes en question plaisaient à Liam, il foncerait tête baissée.

« Pour savoir. »
« Tu as quelque chose en tête ? »
« Peut-être. »
« Alors dis le moi. Lou m'a un peu briefé de toute façon. »

Liam sourit en caressant le chanfrein de sa jument palomino.

« Un vétérinaire ne serait pas de trop dans l'équipe. »
« Alors pourquoi pas. Mais j'aurais tout de même mes permanences à faire et des apprentis à former. Je ne pourrais pas être H24 avec vous. »
« Et ce n'est pas ce que je demande. »
« Alors marché conclu. »

Ils se serrèrent la main avant de passé au cheval suivant... Finalement, la journée ne se passait pas si mal que cela... Mais ce qu'il restait à voir, c'est comment réagirait le reste du groupe...



Halloween

- - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 797
Date d'inscription : 21/09/2012
Page 1 sur 1
Sauter vers: