Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 08 | Le début d'une chasse

 :: Les Chapitres :: Chapitre 6
Lun 12 Nov - 17:56

Chapitre 06

Episode 08

Le début d'une chasse ;

Le Haras... Le coréen n'aurait jamais pensé que retrouver ces murs, ces odeurs, ces visages, serait aussi réconfortant et ressourçant. Ils avaient retrouvé Liam dans son élevage et les retrouvailles avec son fils avaient été émouvantes. Kwaïgon et Myriam, d'un commun accord, n'avait pas prévenu l'éleveur du retour au Haras de son fils et du coréen, pour lui faire une surprise. Ezra les avait mit au courant de l'état inquiétant de Liam et ils s'étaient dit que ce petit retour ne lui serait que bénéfique. Et ils étaient très loin d'avoir tord...

La journée touchait presque à sa fin quand Kwaïgon et Maël avait posé les pieds au Haras. Ils avaient monté leurs valises dans la chambre de Kwaïgon, et s'était mit en quête de l'équipe, se gardant de passer un coup de fil. La recherche était plus amusante pour le petit garçon. En sortant du Haras, ils étaient tombés sur Lou et Ezra qui discutaient dans l'herbe. La suite n'avait pas été très difficile. Désormais, les chevaux étaient nourris, les hommes étaient nourris et douchés et Maël était couché. Il devait être près de onze heure quand Kwaïgon se laissa tomber dans l'un des sofas moelleux du salon. Il en sourit de plaisir, s'enfonçant dans les coussins comme un enfant. Mais lorsqu'Ezra et Ale entrèrent dans la pièce, il se redressa et leur adressa un sourire aimable. Les deux hommes prirent place en face de lui.

« Alors ? Qu'est-ce qui a fait que tu es revenu ? Tu as abandonné les recherche sur Pierce ? »
« Au contraire ! Tu vas voir, j'attends que tout le monde soit là. »
« Lou ne viendra pas, elle avait un rendez-vous ce soir. »

Ale posa un regard étonné sur le métis. Depuis la veille, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de savoir si Ezra et Lou avait finalement parlé... Bien qu'il se doute que se soit le cas puisqu'ils étaient ensemble quand ils avaient trouvé Liam...

« T'en sais une peu plus alors ? »
« Toi aussi je suppose ? »

Ale hocha positivement de la tête. Kwaïgon lui ne comprenait strictement rien à ce qui s'échangeait.

« Vous pouvez éclairer ma lanterne ? »
« Lou a un nouveau petit copain. »
« Oh... ? »

Le coréen haussa un sourcil mais sans en ajouté plus. Ceci explique cela ! En attendant, ils n'eurent pas vraiment le temps d'approfondir le sujet, Liam et Izikel entraient dans la pièce, refermant soigneusement la porte derrière eux. A cette heure là, le salon était vide et les élèves étaient soit en ville, soit dans leurs chambres. Ils ne risquaient donc pas trop de voir quelqu'un venir les déranger... Liam et Izikel s'installèrent dans les fauteuils et canapés, et tout les regards se tournèrent vers Kwaïgon. Cependant, c'est Liam qui prit la parole le premier.

« Alors, si ça ne vous embête pas, j'aimerais qu'on revienne au début... Que quelqu'un m'explique tout depuis le début. »
« Je ne suis pas contre aussi... »

Ale et Ezra échangèrent un regard. Finalement c'est Ezra qui prit la parole pour faire un rapide résumé à Liam.

« Pierce Finnegan est une véritable légende dans le milieu militaire et policier. Au début de sa carrière, c'était un brillant sniper d'élite dans l'armée américaine. Il a été amené à travailler avec Interpol sur différentes affaires et il est devenu un des principaux interlocuteurs de l'agence… A la fin de sa carrière, il a changé de camp et a été déclaré mort dans une énorme fusillade qui a fini en explosion lors d'une descente d'Interpol dans une de ses bases de l'époque. Après quoi, plus personne n'a entendu parlé de lui… »
« Sauf moi apparemment. Lorsque j'ai débuté en tant que tueur à gage, Pierce avait déjà passé le cap des cinquante piges. Malgré tout il m'a fait suivre une formation quasi militaire et bien à lui pour que je devienne un tueur infaillible... Mais c'était bien après qu'il ne soit déclaré mort. Désormais il approche grandement des quatre-vingt-dix ans et vit retiré du monde. »
« Tu n'avais pas dit que c'était avant ta naissance Ezra ? »
« Je me suis un peu avancé... »

Le jeune éthologue sourit. Malgré tout, les autres gardèrent leur sérieux, ce qui fit soupirer le petit blondinet.

« Bon, et en quoi ça nous concerne de ce fait ? »
« En réalité, ça ne concerne que moi finalement. Lorsque l'on était à Rio, un homme m'a approché pour un contrat, en me disant que Pierce Finnegan m'avait chaudement recommandé à lui. Mais je savais très bien que j'étais le seul à le savoir en vie. Quelque chose cloche dans cette histoire et j'ai peur qu'il arrive quelque chose à Pierce. »
« Ok... Mais nous on ne le connait pas ? »
« Où est-ce que tu veux en venir Liam à la fin !? »

Izikel s'énervait. Liam avait plutôt l'air fatigué et dépassé. Ezra pinçait les lèvres et Ale regardait ses pieds. Tout comme Kwaïgon, ils savaient où Liam voulait en venir. Izikel aussi sans doute, mais il voulait l'entendre dire de la bouche de l'éleveur. Liam soupira.

« Si ça ne nous concerne pas à nous, je ne vois pas pourquoi on se pencherait sur le sujet. Ça nous fait perdre du temps, de l'argent... Et c'est encore un coup à risquer nos vies pour pas grand chose. C'est vrai, de ce que tu en dis, c'est un vieux monsieur non ? Qu'est-ce qu'il pourrait lui arriver à son âge ? »

Liam haussa les épaules, son regard errant sur les visages autour de lui. Ezra acquiesçait doucement. Ale le regardait sans expression. Izikel bouillonnait.

« Tu as raison... »
« Mais ! ... »

Ale interrompit Izikel en levant une paume vers lui. L'éthologue se tut mais son regard était noir.

« Tu as raison Liam, cela ne vous concerne pas. Ezra et Kwaïgon connaissent l'histoire de cet homme, que je suis venu complété. J'ai demandé un coup de main à Kwaïgon parce que je m'inquiète pour ce vieil homme qui m'a tout apprit, et qui m'a recueillit quand j'étais gosse. Mais je comprendrais que tu ne veuilles pas prendre part à ... ça. »
« Et qu'est-ce que tu fais du coup de main à un ami ?! C'est pas toi qui nous rabâches sans arrêt qu'il faut qu'on se serre les coudes ?! »

L'éthologue s'était levé de son siège et serrait les poings, plongeant son regard droit dans celui d'un Liam impassible, juste un peu las. L'éleveur ne dit rien, se contentant de soupirer. Encore une fois c'est Ale, d'une voix calme, qui reprit la parole.

« Izikel... S'il te plait... »

L'éthologue se rassit, bien que toujours bouillonnant de colère.

« Je ne suis pas un ami Izikel... Mais... J'apprécie que tu me considère comme tel. »

Liam soupira cette fois et se décida à intervenir.

« Ne dis pas n'importe quoi Ale... Tu fais parti de l'équipe et l'équipe c'est la famille. A ce titre tu es même plus qu'un ami... »

L'américain eut un rire narquois.

« Liam, s'il te plait... Ta famille c'est Myriam et Maël et chacun ici en est conscient. Ou en tout cas, je le suis... Je suis arrivé pour tuer l'un des vôtres, pas pour une ballade de santé. Je sais que vous ne me faites pas complètement confiance, même si vous essayez. Mais ce n'est pas grave, je fais avec. Je ne mérite pas mieux de toute façon. »

L'américain et l'éleveur échangèrent un regard. Izikel bouillonnait toujours mais il le montrait moins. Par contre, Ezra s'agaçait. Et il brisa le silence qui s'était installé avec un peu de brutalité.

« Bon, ça suffit les niaiseries. Personnellement, retrouver ce "vieux monsieur" m’intéresse, même si je ne fais plus parti du bureau. Liam, on comprend tous très bien que tu n'as pas envie de te plonger dans une histoire aussi compliqué et on ne t'en voudra pas. N'est-ce pas Izikel ? »

L'éthologue envoya un regard colérique à son ami mais il acquiesça doucement.

« Mais seulement Liam, décide toi, qu'on puisse avancer. Je suis exténué, j'aimerais aller me coucher moi aussi. »

L'éleveur soupira et se laissa tomber dans son fauteuil, faisant un signe de la main à Kwaïgon pour qu'il poursuivre. Ils avaient fait le tour des présentations désormais...

« Bon... Du coup j'ai profité du temps que j'ai passé à New York pour faire quelques recherches. Et je suis tombé sur le début d'une piste. Ne me demandais pas comment, je serais incapable de vous l'expliquer ! C'était dans un dossier que j'ai piraté du FBI... En tout cas, c'était des coordonnées GPS qui menaient ici, à Singapour. Plus précisément, à la gare du centre ville, et encore plus précisément, devant des casiers publics. Et sur l'un d'eux, il y a de gravé dans le métal "MFRD"... »
« Mon tatouage... C'était quel numéro de casier ? »
« Le quatre-vingt-quinze. »
« L'année durant laquelle j'ai fait sa connaissance... C'est forcément Pierce qui a laissé ce casier. »
« Je ne l'ai pas ouvert mais ça vaudrait le coup d'aller jeté un oeil... Autrement, je n'ai rien d'autre... J'espère que le casier nous en dira plus. »

Un silence empli de réflexions s'installa. Ils ne pouvaient faire que de simples spéculations pour le moment. Ils n'auraient rien de concret tant que le casier ne serait pas ouvert avec un nouvel indice dedans... En espérant qu'il y ai un nouvel indice...

« Bon... Très bien. Dans ce cas là on ira demain. En espérant que le FBI ne soit pas passé avant nous. »
« Je ne pense pas. Ils ne savaient pas où allait ces coordonnées. Elles étaient cryptées, il a fallu que je décode pour pouvoir les trouvé. »
« Ils ont du le faire aussi... »

Le coréen haussa les épaules avec un petit sourire. Pierce n'était pas une priorité puisque mort. Et l'agence américaine avait bien mieux à faire que de partir sur une chasse au trésor lancé par un homme mort. Mais Kwaïgon tut cette conclusion. Les esprits étaient fatigués, il ne voulait pas lancer un débat stérile.

« Bien... alors en attendant demain, je vous propose d'aller se coucher. Et n'oubliez pas, demain matin c'est vaccins ! Le véto viendra jusqu'aux élevages, il y aurait trop de chevaux à déplacer. Mais j'aurais besoin de tout le monde. »
« Ce sera le fameux ? »
« Le fameux quoi ? »
« Le fameux véto de Lou ? »
« Ah ! Oui ! C'est pour ça que je veux voir tout le monde demain. Je veux que vous me disiez ce que vous en pensez... Aller, bonne nuit les enfants ! »

Une salve de "bonne nuit" lui répondit et l'éleveur quitta la pièce, rapidement suivi par les autres. Seul Izikel descendit l'escalier au lieu de rejoindre sa chambre. Quand Ezra l'interpella, il lui servit un regard colérique sans un mot. Mais cette fois, le métis ne suivit pas son ami d'enfance. A son regard, Kwaïgon devina qu'en son absence, les relations entre les membres de l'équipe n'avaient pas été de tout repos... Mais il se pencherait sur la question demain. Il était trop tard pour interroger tout le monde désormais...



Halloween

- - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 797
Date d'inscription : 21/09/2012
Page 1 sur 1
Sauter vers: