Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chap 13 - Ep 08 | Se retrouver autour d'un pique nique...

 :: Chapitre 13
Lun 22 Oct - 17:20


↞ Chapitre 13 - Épisode 08 ↠
Se retrouver autour d'un pique nique...
Santana - Lou
Voilà quelques semaines maintenant que la jeune femme était de retour au Haras. Son retour chez elle lui avait permit de retrouver le sourire, mais elle n'était toujours pas très en phase avec ce qu'elle avait subit... Elle avait cru son monde s'effondrer et la froideur de Dean à son retour n'avait pas été pour la rassurer. Et elle ne savait pas comment faire pour retrouver son affection... La naissance du bébé de Yen et Kwaïgon était aussi une grande joie, pour toute l'équipe, mais elle devait bien avouée que ce fait lui pinçait le coeur... Elle ne pourrait jamais vivre ce bonheur là... Et cela la rongeait de l'intérieur.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu Santana. Avec le déménagement, sa "mésaventure", son départ temporaire, et le bébé Ono, elle n'avait pas eu le loisir de la voir. Mais cette fois, c'était le bon moment. Elle avait donc invité Santana à un pique nique sur les bords de mer. Elle avait prévu un plaid, et un panier, contenant aussi des assiettes et des couteaux, et des verres. Kwaïgon avait eu la gentillesse de lui préparer des sandwich et des salades, ainsi que des daifuku -dessert typique japonais- à la fraise, pour Santana et elle. Elle avait emprunter la voiture de l'équipe -une jeep tout terrain qui commençait à avoir pas mal de kilomètres au compteur mais qui tenait le coup vaillamment- et elle attendait son amie, afin de partir un peu hors du Haras. Elle était persuadé que cela lui ferait le plus grand bien...

Elle ne tarda pas à voir la blondinette s'approcher, et elle lui servit un grand sourire, mais il n'y avait pas l'éclat pétillant dans son regard. Elle avait changé. Les événements l'avaient changé... Et malheureusement, cela transparaissait sur ses traits... Elle attendit que la jeune femme ne grimpe sur le siège passager pour démarrer doucement, adressant un sourire plus doux à la jeune femme.

L - Hey ! Je suis teeeeellement contente que tu sois là pour ce pique nique !

Quand Santana avait reçu le message de Lou l'invitant à un pique nique, elle n'avait pas hésité une seule seconde avant de répondre par l'affirmative. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vu son amie, et elle avait déjà hâte de rattraper le temps perdu. Elle s'était donc préparée, troquant sa tenue d'équitation habituelle pour un short et un tee-shirt, plus adaptés à une sortie à la plage pour le coup. Dès qu'elle aperçut Lou, elle se mit à sourire, et accéléra le pas.

S - Salut ! Et moi je suis tellement contente que tu m’aie invité ! ça fait tellement longtemps !

Nouveau grand sourire de la plus jeune. Elle avait tout de suite vu qu'il y avait quelque chose de changé chez son amie, mais elle n'allait pas lui poser des questions directement comme ça, en arrivant. Elle ne savait que trop bien que ce n'était pas simple de se confier parfois...

S - Alors, quoi de neuf depuis le temps ?

Elle était grimpée sur le siège passager, attendant que Lou démarre pour que cette virée commence pour de bon. Lou ne tarda pas à prendre la route de la plage. Le Haras, placé comme il l'était, et Puerto Williams étant minuscule, elles n'auraient pas beaucoup de route à faire. Lou, à la question de son ami, eut un lourd soupir avant de répondre.

L - Beaucoup de chose... Beaucoup trop de chose... Je te raconterais sur la plage, pas en conduisant.

Elle lui lança un regard en biais et un sourire désolé. Mais elle n'avait pas tord, ce n'était pas spécialement prudent de se plonger dans de si sombres pensées tout en devant se concentrer sur la route. Elle se força tout de même à un sourire bienveillant envers Santana, reprenant sur un ton presque joyeux.

S - Pas de soucis !

La jeune blonde sourit à son amie pour lui montrer qu'elle comprenait. Si ce n'était pas simple à dire, elle comprenait bien que son amie n'ait pas envie d'en parler en faisant autre chose en même temps. Et puis bon, elles n'étaient pas à quelques minutes près...

L - Et toi ? Quoi de neuf ? J'ai l'impression que cela fait une éternité que l'on ne s'est pas vu ! Toi aussi tu dois avoir pleins de choses à me raconter !

Elle avait mit autant d'enthousiasme que possible dans sa question. Mais elle se concentrait aussi sur la route, même s'il n'y avait pas grand monde sur les routes chilienne, dans ce petit sud tranquille...

S - Et bien... J'ai passé mon examen de dernière année !

Un grand sourire éclaira ses lèvres à cette annonce. Mine de rien, cela marquait un bel accomplissement pour elle, qui était arrivée avec un petit niveau, et avait donc du beaucoup progressé. Cela avait été possible grâce à Louis, et elle lui en serait à jamais reconnaissante.

S - J'ai aussi adopté Paradox, qui m'avait été confié pour une mission, et Shining Star, pour qui j'ai eu un coup de coeur dans le centre d'adoption !

Et pour le coup, elle était bien ravie d'avoir osé franchir le pas.

S - Mais du coup... Je t'avoue que je ne sais pas trop quoi faire maintenant. Je viens tout juste de passer mon examen, alors pour l'instant je reste à l'école sans réel but mais... je ne vais pas pouvoir rester comme ça bien longtemps...

Elle attendit quelques instants avant de poursuivre :

S - Quand je suis arrivée... Je n'étais pas censée rester aussi longtemps à l'académie en fait. Du coup je n'ai jamais pensé à un réel projet d'avenir. Mais maintenant que je ne me vois plus partir, je suis un peu bloquée...

Le grand sourire de Lou se terni un peu au fur et à mesure des explications. Elle  était fière de son amie quant au passage de son dernier examen mais elle grimaça un peu à ses non projets d'avenir au Haras...

L - C'est génial ! Pour les adoptions c'est vraiment cool ! Ça va te faire pas mal de boulot mais c'est chouette. Félicitations !
S - Oui ! Merci beaucoup !!

La rouquine sourit à son amie, taquine, avant de se garer sagement sur un parking en dehors de la ville, juste à quelques mètres de la plage. Elle coupa le moteur avant de sortir, et prendre son panier pique nique sur la banquette arrière. Elle tendit le bras à Santana pour prendre le sien et l'entraîner sur le petit chemin, inspirant l'air marin fortement pour se détendre un peu.

L - Et si...

Lou réfléchissait à toute allure. Elle ne voulait pas voir partir Santana et elle cherchait des solutions dans son esprit, quelque chose qui pourrait la faire rester.

L - Et si tu venais à l'élevage avec nous ? Si tu devenais Coach avec Ale ou Cavalière ? Je pense que Liam et Ale seraient tous les deux ravis ! Avec le nombres de chevaux que l'on a, Ale ne serait pas contre quelqu'un pour l'aider...

Dans tous les cas, ça ne coûtait rien de faire la proposition à Liam...

S - Tu... Tu crois que ce serait possible ? Qu'ils seraient d'accord...?

Elle était vraiment touchée de cette proposition. Bien sûr, il fallait encore demander à Liam, à Alejandro, à l'équipe, et il y avait pleins de choses à voir avant que ce soit bon pour de vrai. Mais que Lou lui propose cela entraînait chez elle un sentiment qu'elle avait un peu de mal à définir. Elle savait que Lou tenait à elle, de la même manière qu'elle-même tenait à son amie. Mais là, c'était encore plus fort que tout ce qu'elle avait pu voir jusque maintenant.

S - Si ça pouvait se faire, ce serait fantastique...

Un énorme sourire était en train d'apparaître sur son visage, qu'elle n'arrivait pas du tout à contrôler.

S - Je n'ai vraiment pas envie de quitter l'académie alors si Liam accepte ce serait... Formidable. Merci beaucoup de me le proposer en tout cas, ça me touche beaucoup...
L - C'est bien normal ! J'ai pas envie de te voir partir moi ! Je lui en parlerais en rentrant tout à l'heure, mais je ne doute pas qu'il sera d'accord. De toute façon, dès qu'on lui propose une nouvelle recrue, il dit oui tout de suite... On est presque obligé de lui faire faire des essais... Mais il les fait même pas à chaque fois...

Peut-être qu'un jour, cette propension à donné sa confiance d'un seul coup lui jouerait des tours, mais pour le moment, il avait eu assez de chances pour ne pas se faire avoir... En tout cas avec Santana, Lou n'avait pas vraiment de doutes quand à ses capacités et la réponse de Liam... Ils avaient déjà tous entendu parler d'elle et se serait une simple formalité...

S - C'est super joli ici ! Tu étais déjà venue ?

Elle s'était un peu arrêtée de parler pour regarder autour d'elle. Le paysage était vraiment sympa et elle resta à le regarder pendant quelques secondes. Lou se détacha de son amie pour descendre encore de quelques pas et finalement s'installer tranquillement. Elle l'avait écouté sans la couper, hochant de la tête de temps à autre pour signifier qu'elle avait bien suivi la chose. A sa dernière question cependant, elle sourit.

L - Oui, je suis venue en balade à cheval avec Make a Wish. Un tout petit peu plus loin il y a un chemin qui descend sur une crique et quand la mer se retire, le sable est ni trop mou ni trop ferme ; ça fait une espèce de manège à ciel ouvert au creux des falaises... Ezra aime bien venir nous faire bosser là mais les heures parfaites sont un peu chiantes...
S - Oh ça doit être sympa de bosser à l'extérieur comme ça ! ça doit changer !
L - Oui très !

Elle rit doucement. C'était au gré des marées et donc pas forcément aux heures qui les arrangeait le plus mais qu'importe. Dès qu'ils étaient installé près d'une plage, Ezra s'empressait d'aller demander les autorisations nécessaires aux passages des chevaux dans le sable et les horaires des marées. Un rituel auquel ils n'avaient pas droit à tout les coups mais qui restait sympathique. Elle sourit et commença à vider son panier de pique nique, sortant finalement une bouteille d'eau pétillante dans laquelle flottait deux rondelles de citron.

L - Tu en veux ? Liam a acheté un truc qui rend l'eau gazeuse là... Du coup il fait des citronnades à foison... On n'a plus que ça à boire à l'élevage... Mais bon, ça finira par lui passer je pense !

A nouveau un léger sourire, amusé. Elle remplit un premier verre, attendant sagement la réponse de son amie, un trait de nostalgie passant devant ses yeux sans qu'elle ne le veuille vraiment...

S - Je veux bien oui, merci !

Elle attendit quelques secondes, regardant Lou. Elle vit bien qu'il y avait quelque chose avec son amie, mais elle ne savait pas quoi, et elle devait bien avouer qu'elle ne savait pas trop comment le lui demander. Elle finit tout de même par se lancer :

S - Tout va bien Lou...?

Lou tendit tranquillement le verre à son amie avant d'en servir un second, qu'elle posa cependant à côté d'elle sans y toucher. Elle mit un moment avant de répondre à la question de son amie, restant silencieuse ce qui devait lui paraître une éternité... Mais elle avait du mal à trouver ses mots, ce qui était compréhensible. Ce n'était pas évident à annoncer comme genre de nouvelle, même si cela n'arrivait pas aux autres. Elle avait elle-même du mal à y faire face encore alors en parler... Quand elle prit enfin la parole, elle avait la voix un peu rocailleuse, remplie d'émotion.

L - J'ai eu un... Un problème. Je ne vais pas rentrer dans les détails se serait... Se serait barbant et de toute façon c'est pas le plus important... C'est le résultat qui compte et... Le résultat c'est que... Après une complication médicale, j'ai été opéré et les médecins n'ont pas eu d'autres choix que... Que de...

L'émotion failli bien la submerger un instant. Elle sentit le nez lui picoter et instinctivement, elle y porte une main tremblante. Mais malgré son regard humide, elle se reprit, s'éclaircit la gorge et poursuivit, aussi dignement que possible.

L - Ils n'ont pas eu d'autres choix que de m'enlever l'utérus et les trompes...

Elle avait finalement dit cette phrase d'une traite et reprit son souffle à la fin seulement, luttant vaillamment contre une nouvelle vague de larmes qui perdu là encore la bataille.

L - C'est pour ça que je suis parti un peu précipitamment... J'avais besoin de... De revoir ma famille...

Et de temps pour passer cette épreuve, loin du regard trop compatissant des autres, même si elle savait bien que jamais ils n'auraient été compatissant très longtemps. La pitié, ce n'était pas vraiment leur genre. Ils auraient fait leur possible pour la soutenir, jour après jour.

L - Je suis désolée de ne t'avoir rien dit avant mais... C'est pas vraiment le genre de chose dont on parle dans un message...

Elle eut un léger sourire, qui se voulait un peu plus joyeux mais c'était un peu en vain. L'affaire était trop grave pour en rire déjà. C'était trop tôt... Santana attendit que Lou ait complètement terminé de tout lui expliquer avant de lui répondre. Elle se doutait bien que ce n'était pas le genre de choses faciles à dire, et elle ne voulait surtout pas la couper. Lorsqu'elle fut sûre que son amie avait terminé, elle répondit doucement :

S - Oh Lou... Je suis vraiment désolée...

Elle savait que parfois, ce n'était pas la meilleure chose à dire, mais elle l'avait fait tout de même. Pour que Lou sache qu'elle la soutenait.

S - Ne t'excuses surtout pas de ne pas m'en avoir parlé avant, je te comprends tout à fait. Tu avais besoin de penser à toi, c'est tout à fait normal, et tu as bien fait de rentrer un peu chez toi.

De toute manière, elle aurait été bien mal placée pour râler d'un manque de confidence, quand elle même avait tant de mal à parler. Cela allait beaucoup mieux, mais à une période, elle ne disait pas un mot de ce qu'elle pensait, ou traversait comme épreuve. Alors le reproche à Lou n'aurait vraiment pas été correct de sa part.

S - En tout cas, saches que je suis là pour toi si tu as besoin, à n'importe quel moment. N'hésite surtout pas à venir, même si c'est juste pour regarder un film et penser à autre chose, sans parler. Je ne sais pas exactement ce que tu peux ressentir, parce que je ne l'ai pas vécu mais... je sais ce que c'est de ne pas être au top et d'avoir besoin de soutient. Alors surtout n'hésite pas.

Elle n'avait pas forcément l'habitude d'être dans ce rôle là, c'était plutôt l'inverse d'habitude. Mais elle allait tout faire pour soutenir Lou du mieux qu'elle le pouvait. Lou sourit, un peu tristement, les yeux brillants de larmes qui ne coulèrent pas. Elle papillonna des yeux un moment et souffla un "merci" à son ami, avant de se réfugier dans son verre pour prendre une gorgée fraîche et faire passer le nœud qu'elle avait dans la gorge. Elle finit par s'éclaircir la gorge et reprendre doucement.

L - Du coup, c'est un peu difficile avec Dean aussi... Il m'en veut d'être partie si vite et... Je n'arrive pas à savoir s'il m'en veut aussi pour ce que j'ai subi ou pas même si... Même si ce n'est pas de ma faute. Dans tous les cas le résultat est le même : si jamais il se projette avec moi, il ne pourra pas avoir d'enfants à lui... Et ce n'est pas... Ce n'est pas évident à accepter.

Elle soupira, son regard se perdant un instant sur l'océan, avant de revenir à un sachet de cacahuètes qu'elle ouvrit avec délicatesse et entama timidement. Elle avait eu beaucoup de mal à faire face à ce fait : elle ne serait jamais mère. Et sa famille avait été d'un grand soutien pour elle à ce moment là. Mais revenir au Haras n'avait pas non plus été une partie de plaisir, même si elle avait été accueillie comme une princesse... Tout le monde avait été aux petits soins, et la visite de Kwaïgon et Walig durant sa convalescence au Canada lui avait fait le plus grand bien... Mais tout le reste restait délicat... Comme si le voile fin qui la protégeait jusque là des agressions du monde extérieur s'était brisé...

S - Autant qu'il t'en veuille d'être partie, à la limite... Mais si il t'en veut de ce qu'il t'est arrivé, ce serait un peu... abusé de sa part, non ? Je veux dire, tu ne l'as pas choisi, ce n'est pas de ta faute du tout.

Ce n'était vraiment pas simple mine de rien...

S - Après peut être qu'il en veut... au destin d'être comme ça. Si effectivement il se projetait avec des enfants. Mais dans ce cas il ne devrait pas le rejeter sur toi, parce que ce n'est pas de ta faute...

D'un côté c'était compréhensible que Dean le prenne un peu mal. Mais de l'autre, rejeter ça sur Lou n'était pas une bonne chose non plus...

S - Et puis il y a d'autres manières pour avoir des enfants....

Même si ce n'était pas la même chose, c'était possible quand même.

S - Je pense qu'il faut que tu en parles avec lui. Comme ça tu seras fixé sur ce qu'il pense de tout ça, et ce qu'il a du mal à accepter là-dedans ?

La rouquine hocha doucement de la tête, pinçant les lèvres avant de finalement reprendre la parole.

L - Je ne pense pas qu'il m'en veuille pour ça, c'est peut-être moi qui extrapole... J'ai l'impression que... Que n'importe qui pourrait m'en vouloir pour ça. Que je serais seule tout le reste de ma vie à cause de ça... Alors que... C'est probablement faux...

La demoiselle prit une inspiration chaotique avant de doucement reprendre.

L - Il faudrait que je parle avec lui en effet... Mais ce n'est pas forcément facile de trouver les bons mots ou le même rien que le bon moment... Mais c'est sûr qu'un jour il va falloir que je lui en parle... Aussi dur que cela puisse être...

De cela, elle avait bien conscience... Que ce ne serait pas facile. Et elle ne savait pas si elle trouverait réellement le courage de le faire à vrai dire... A cette pensée, un nouveau nœud se fit dans sa gorge et elle prit une rapide gorgée de limonade pour le faire passer...

S - C'est sûr que ce n'est pas simple de trouver les mots et le bon moment... Mais au final, je pense que ça pourra vous soulager tous les deux d'en parler...

Les discussions arrangeaient souvent les choses au final. Et surtout, elles avaient le mérite de mettre les pensées de chacun au clair.

S - Il ne faut pas que tu penses que tu seras seule toute ta vie à cause de ça. Je suis sûre que c'est faux. Les hommes seraient bien bêtes de t'éviter juste à cause de ça !

La rouquine eut un sourire un peu triste à la dernière remarque de son amie, mais son regard se rehaussa d'une lueur malicieuse.

L - Les hommes sont tous bêtes de toute façon !
S - T'as bien raison !

Elle leva son verre pour trinquer avec la demoiselle, laissant échapper un soupir entre ses lèvres. Elle avait encore un peu de mal à savoir où elle en était et comment s'en sortir mais en parlé, ne serait-ce qu'un peu, lui faisait déjà un peu de bien. Et c'est tout ce dont elle avait besoin en ce moment : d'un soutien et de prendre un peu l'air.

L - A nous ! Parce qu'il n'y a rien de mieux que les amis !
S - A nous !

Elle fit un grand sourire à Lou en levant son verre. Elle était vraiment contente de l'avoir rencontré, et de la compter dans ses amies.

S - Est-ce que tu veux parler de quelque chose de spécial, ou tu préfères changer de sujet pour penser un peu à autre chose ?

Elle préférait lui demander, et ferait ce qu'elle voudrait.

L - Je préférerais passer à autre chose... Ce n'est pas très drôle comme sujet, ça va plomber l'ambiance...
S - Pas de soucis...

Elle eut une petite grimace équivoque, avant de prendre une gorgée de son verre et piocher dans l'un des sandwichs, relevant joyeusement les yeux sur la jeune femme.

L - Et toi ? Qu'est-ce qu'il y a de neuf ou de moins neuf d'ailleurs dans ta vie ? Tu dois avoir plein de trucs croustillants à me raconter ! Ça fait un moment qu'on s'est pas vu !
S - Hum... alors qu'est-ce que je ne t'ai pas encore raconté...

Elle ne dit rien pendant plusieurs secondes, le temps de se refaire le cours de ces derniers mois. A part son examen de dernier année et l'adoption de ses nouveaux chevaux...

S - Ah oui. On est rentrées en France avec Billie, pour revoir ma mère et faire une petite pause aussi. C'était avant mon examen. Bon elle a super bien pris ma relation avec Billie, elle s'en doutait même du coup ça c'était chouette !
L - Oh ! Cool en effet ! C'est une bonne nouvelle ça !

Elle sourit à l'évocation de son souvenir et la joie de sa mère en les voyant heureuses ensemble.

S - Ce qui était nettement moins chouette, c'est que Billie en a aussi profité pour le dire à ses parents... Et pour le coup la réaction a pas été la même. Ils l'ont... hum... jetés dehors.

Ce n'était pas super joyeux comme souvenir non plus, mais il fallait qu'elle en parle quand même. Elles se disaient tout avec Lou, alors elle n'allait pas commencer à ne pas évoquer certains sujets maintenant. Lou eut une expression ébahie, suspendant son geste, laissant son sandwich en suspens sur le chemin de sa bouche. Elle ne s'était pas attendu à cela...

S - J'ai pas eu les détails, je n'étais pas présente parce qu'ils... m'apprécient pas franchement depuis Will. Mais apparemment ça a été pas mal violent niveau paroles. Elle n'a pas voulu me donner les détails mais... voilà...

Elle fit une petite moue, pas mal embêtée.

S - Depuis c'est un peu... bizarre entre nous. Elle va pas super bien, ce qui est normal tu me diras mais... J'ai un peu du mal à gérer. Je veux dire... ça a toujours été l'inverse tu sais. Billie qui me soutient quand ça va pas et tout ça. Et je sais que c'est pas une excuse mais... voilà...
L - Ils l'ont jeté dehors ? C'est vraiment violent comme réaction !
S - Oui... Son père lui a interdit de revenir...

La rouquine n'en croyait pas ses oreilles... C'était vraiment extrême comme réaction... Elle secoua doucement la tête en prenant une bouchée de son sandwich du bout des dents avant de reprendre.

L - Tu m'étonne que c'est bizarre entre vous... Ça doit pas être facile pour elle... Je n'imagine même pas ce que je ressentirais si ma famille me mettais dehors...

Elle grimaça un peu avant de pincée les lèvres pour reprendre, un peu plus circonspecte.

L - Je ne sais pas trop ce que tu pourrais faire pour lui remonter le moral... Essaie de lui changer les idées ? De l'emmener faire des trucs qu'elle aime ? J'ai bien peur que seul le temps lui soit d'un quelconque secours... Ce n'est pas évident ce genre de situation. Et je comprends que tu ne sache pas trop comment réagir face à elle et à cette situation... Je pense que dans tous les cas, c'est pas facile pour l’entourage ça...

Et Santana devait être la première à en pâtir...

S - Oui il faudrait que j'essaye de lui changer les idées, tu as raison...
L - Si jamais... Si jamais parfois c'est vraiment difficile et que tu t'en sors pas, tu peux toujours venir me voir. Bon, je suis pas forcément de super compagnie tout le temps en ce moment mais...

Elle eut un sourire à la fois amusé et timide. Elle ne pouvait pas nier qu'elle aussi n'avait pas le moral tout le temps ! Mais Santana le savait déjà désormais... Bien que c'était seulement depuis quelques minutes...

S - Merci beaucoup, c'est super gentil ! Et c'est normal de pas avoir le moral tout le temps de toutes façons.

Elle était bien la première à maîtriser ça...

L - Ouai... Mais se serait tellement mieux de l'avoir tout le temps ! Je sais pas comment fait Ezra.. Il est pratiquement jamais de mauvaise humeur...
S - ça c'est sûr... Mais si tu veux mon avis, Ezra est bien le seul à réussir ça !

En tout cas, Santana ne connaissait personne d'autre capable d'une telle chose ! Elle haussa des épaules, soupirant un instant avant de regarder à nouveau devant elle les vagues se fracasser doucement sur la berge, grignotant son sandwich, avant de finalement se retourner vivement vers Santana.

L - Je sais que c'est loin encore mais... Tu sais déjà ce que tu vas faire pour les fêtes ?
S - Pas vraiment... Soit je rentre chez ma mère et je passe les fêtes avec elle, soit je reste ici et on le fête avec Louis et ceux qui restent ici. Je t'avoue que j'hésite un peu...

Les fêtes avec sa mère étaient importantes pour elle, mais l'année dernière elle était restée ici avec Louis et cela avait été super aussi. Du coup, c'était encore à réfléchir.

S - Et toi tu sais déjà ?
L - Je vais rentrer au Canada, comme chaque année. Avec l'équipe, on fait un dîner de Noël entre nous un peu en décalé, au mois de janvier, une fois que tout le monde est revenu et que le déménagement est passé... Liam nous laisse assez libre pendant les fêtes, même si certains restent au Haras pour les élevages. On ne peut jamais vraiment laisser les chevaux seuls !

Elle eut un sourire timide. Si les choses s'arrangeaient entre Dean et elle, peut-être qu'elle l'inviterait à la rejoindre, pour le présenter à sa famille, mais pour l'instant, elle n'était sûre de rien. Les choses étaient encore si fragile entre eux... Elle ne voulait pas se précipiter en lui demandant quelque chose qui pourrait l'effrayer ou elle ne savait quoi d'autre... Et puis, il avait peut-être d'autres projets également ! Et elle ne voudrait sans doute pas les chambouler... Effaçant ces sombres pensées de son esprit, la jeune femme fini par se tourner vers Santana, un sourire aux lèvres.

L - On rentre ? J'avoue que je commence à avoir froid... On sera mieux près du feu en fait...
S - Oui ! Il fait de moins en moins chaud...

Quand elles étaient parties il faisait plutôt bon, mais les températures avaient baissées entre temps. Et rester assise là n'aidait pas franchement : ce n'était pas comme si elles pouvaient se réchauffer en bougeant. Elles remballèrent donc les affaires et se dirigèrent vers la voiture pour rentrer se mettre au chaud. En tout cas Santana avait vraiment été contente de pouvoir passer du temps avec Lou !

482 Lignes
Merci au correcteur !
utilisation d'un résumé x3
Partage des points avec Santana ! ^^
Journal : One Team One Goal
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



- - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 788
Date d'inscription : 21/09/2012
Page 1 sur 1
Sauter vers: