Bienvenue

One Team One Goal : Victory

Les Chapitres




 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chap 13 - Ep 05 | Caprice ?

 :: Chapitre 13
Mar 1 Mai - 22:49


↞ Chapitre 13 - Épisode 05 ↠
Caprice ?
Maël - Kwaïgon - Yennefer
C'est toujours pareil. Quand c'est un grand qui demande, il dit oui tout de suite et quand c'est moi, c'est non ! C'est pas juste... Je suis aussi doué que les grands... Et je m’entraîne dur... Le petit garçon shoota rageusement dans un caillou qui s'envola de l'autre côté du chemin. Les mains enfoncées dans ses poches, il marchait vite -aussi vite que le portait ses petites jambes- et tentait de reprendre son souffle. Il s'était enfuit en claquant la porte de l'appartement de ses parents, et avait couru à travers le Haras sans vraiment regarder où il allait, jusqu'à ce qu'il manque de souffle. Et à son âge, il pouvait aller assez loin de cette façon. Désormais il faisait le chemin du retour en marchant. Il n'était pas inquiet du soleil qui déclinait rapidement, ni de l'heure à laquelle il allait rentrer. Il était en colère d'avance pour l'engueulade qu'il allait devoir supporter pour sa fuite. Ezra serait bien capable de lui dire que c'était normal : il n'avait pas agit correctement, alors il devait en subir les conséquences. Il n'avait rien contre le fait de prendre ses responsabilités, mais il refusait que se soit suite à une injustice. Et aujourd'hui, il était clairement victime d'injustice.

C'est nul... C'est pourri nul ! De frustration, le jeune garçon attrapa une branche par terre pour la lancer avec le plus de force possible devant lui. Elle n’atterrit pas très loin et il se rabattit sur une nouvelle pierre au bord du chemin de balade. Manque de chance ou défaut d'observation, il ne vit pas la racine qu'elle cachait et s'écroula en se prenant le pied dedans. Sa chute lui valu une belle plaie à l'arcade. Avec un soupir il se releva et reprit sa route, passant la main sur son œil pour en évacuer le sang de temps à autre, s'essuyant la main sur son pantalon. Ce n'est qu'en arrivant aux abords du Haras à nouveau qu'un calme relatif l'envahit. Il ne voulait pas rentrer chez lui cependant, surtout avec la tête qu'il estimait avoir -ce que lui confirma un rapide coup d’œil dans la vitre d'une voiture. Il ne voulait pas aller voir Ezra, il le ramènerait à coup sûr chez son père en lui faisant la morale une première fois. Il ne voulait pas aller voir Carter, tout simplement parce qu'il ne savait pas s'il était chez lui ou chez Ale. Et il ne voulait pas aller voir Ale, car Ali lui faisait un peu peur... Il lui restait Izikel, mais il devait être avec Jeff, et Maël culpabilisait toujours de les déranger, Lou et Dean, mais là encore, il culpabilisait toujours d'aller chez eux les déranger, et Siobhan, mais il était peut-être de garde. Il ne lui restait qu'une seule solution, celle qui lui paraissait la plus réconfortante à vrai dire : Kwaïgon. Il aurait également pu aller chez Louna, mais elle avait tendance à réagir comme Ezra... Et il n'avait aucune envie qu'on lui fasse la morale. Il savait que Kwaïgon ne porterait pas de jugement, et le soignerait même plus efficacement que les autres, à part Ezra.

Il se dirigea donc vers l'appartement de Kwaïgon et Yen, et frappa doucement à la porte. Le coréen ne tarda pas à ouvrir, une chips à la main, le dévisageant en silence. Maël, les bras pendant le long du corps, leva les yeux vers lui, dégageant une mèche de cheveux maculé de sang de son front. Il ne dit rien, le coréen non plus, pendant une longue minute. Un instant, Maël cru bien que le coréen allait refermer la porte et le renvoyer chez lui, mais non. Il fit un signe de tête pour qu'il entre, et le jeune homme ne se fit pas prier. Il entra timidement dans l'appartement et resta dans l'entrée, suivant Kwaïgon du regard. Le coréen referma tranquillement la porte et croqua dans sa chips -ce qui fit saliver le garçonnet : il avait sauté le dîner et le goûter.

K - Enlève ton fut et ton t-shirt, tu va mettre du sang partout. Et j'ai pas très envie de me faire engueuler par Yen.
M - Ok... Elle est pas là Yen ?

Le coréen lui jeta un léger regard et parti vers la salle de bain tout en répondant, nonchalant.

K - Elle est chez Saskia avec Sora, elle ne devrait plus tarder à rentrer.

Maël acquiesça et enleva ses chaussures, son pantalon et son t-shirt. La plaie ne saignait plus vraiment mais elle avait eut largement le temps de badigeonner sa joue et son épaule. Le coréen revint avec une boîte en plastique. Il s'installa sur une chaise de la salle à manger, en tirant une pour Maël en tapotant le siège. Il posa ensuite la boîte sur la table pour l'ouvrir et farfouiller dedans. Le jeune homme s'assit sagement, croisant les pieds sous la chaise, trop petit pour toucher le sol, tenant les bords de l'assise de ses mains. Il regardait le coréen faire avec attention, et cela l'apaisait. Il n'y avait jamais de dialogue superflu avec lui, jamais de regard désapprobateur. Il enfila des gants et imbiba une compresse d'un liquide transparent avant de nettoyer le visage de Maël. Ce n'était pas vraiment douloureux, mais cela piquait un peu au niveau de la plaie. Au bout d'un moment et après avoir changé plusieurs fois de compresse, le coréen reprit la parole.

K - Je vais devoir faire des points. Ça fait pas plus mal que quand tu t'es ouvert. Mais il ne faut pas que tu bouge. Ok ?

Maël hocha de la tête pour donner son accord et attendit sans bouger, se laissant faire. A nouveau, il observa le coréen préparer ses fils et ses aiguilles. Il avait l'air d'avoir fait ça toute sa vie... Quand ils entendirent les clés tourner dans la serrure, cela ne le déconcentra même pas, mais Maël tourna la tête pour sourire à Yen, qui revenait en portant le cosy de Sora.

K - Coucou Yen... On a un invité surprise...  

Yennefer se figea légèrement devant le spectacle qu'elle voyait à peine venait-elle entrer chez elle. Elle ne s'était pas attendue à ça, et la surprise ne tarda pas à se transformer.

Y - Ne me dit pas que tu lui as appris des bêtises dangereuses pour qu'il soit dans cet état-là !
K - Pourquoi se serait forcément moi ? Je suis pas le seul cascadeur ici...

Elle ronchonnait légèrement, bien que l'inquiétude s'était légèrement teinté dans son regard, bien qu'elle eut le temps de vérifier que la blessure n'était finalement pas si grave que ça. Et surtout, que le coréen avait la situation en main.

Y - Il s'est passé quoi ?

Son regard se posa délicatement sur Maël, alors qu'elle sortit Sora pour le tenir dans ses bras.

M - Je suis tombé, je me suis cogné contre une racine... Je marchais dans la forêt...

Kwaïgon leva les yeux vers Yen, un léger sourire habillant ses lèvres.

K - Tu vois c'est pas moi.

Il aurait bien aimé déposer un baiser sur les lèvres de sa chère et tendre et sur le front de son fils, mais cela aurait compromis la stérilité de ses ustensiles de couture... Il s'approcha un peu plus de Maël qui lui fit face automatiquement et attendit avec stoïcisme et courage que le coréen face les quelques points nécessaires. Il ne fallut pas beaucoup de temps à son médecin du jour, qui fini par mettre un peu de vaseline sur le tout mais sans pansement et ranger ses affaires.

K - Voilà ! Tu devrais aller te laver les mains. Pas de sang et pas d'armes à table, c'est la règle !

Le coréen fit son regard le plus sérieux à Maël mais ne put s'empêcher de sourire largement à Yen quand le garçonnet ne pu plus le voir. C'est à ce moment là qu'il la rejoignit pour réclamer un léger baiser à sa femme, passant ensuite une main tendre sur la tête de son fils.

K - Liam nous a prévenu tout à l'heure qu'il avait prit la fuite... Question de frustration je crois... Tu peux envoyer un message à Myriam pour lui dire de ne pas s'inquiéter ? Je vais lui faire un truc à manger...
Y - Je vois, je n'ai pas hâte de l'arrivée de ce genre de crises de frustration.

Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle posa un regard plein de tendresse sur Sora qui s'agitait légèrement dans ses bras. Elle déposa de nouveau un chaste baiser sur les lèvres de son mari avant de poser Sora sur son tapis de jeu afin d'attraper son portable pour prévenir Myriam.

Y - Tu as eu le temps de savoir pourquoi ?
K - Pas encore, c'est la prochaine étape.

Il sourit, amusé, avant de se redresser pour retourner vers la cuisine, retrouvant son sérieux face à Maël.

K - Vas dans notre chambre, placard de gauche, prends un de mes t-shirt et un short de jogging. Tu vas pas rester en slip... Je te fais un truc à grignoter, tu dois avoir faim.
M - Merci tonton Kwai !

Maël sourit largement, retrouvant un peu de sa joie de vivre habituelle. Il alla tout de même vers Yen pour déposer un baiser léger sur sa joue avec un sourire timide.

M - Bonsoir tatie Yen... Pardon pour le sang...
Y - Tu ne sembles n'avoir rien tâcher, dit-elle en souriant.

Il haussa les épaules, sincèrement désolé, avant de filer dans leur chambre chercher des affaires de rechange. Il ne tarda pas trop dans l'affaire. Le short de Kwaïgon lui arrivait à mi mollet -heureusement qu'une ficelle permettait de régler la taille- et son t-shirt lui arrivait facilement aux genoux. Mais ça n'avait pas l'air de gêner le garçonnet, au contraire. En revenant, il plia sagement les affaires qu'il avait abandonné dans l'entrée, les laissant par terre à côté de la porte, avant de retourner jusqu'au coin salle à manger, s'installant à la place qu'il avait plus tôt. Kwaïgon ne tarda pas à le rejoindre, une assiette de hot dog bien rempli avec lui, ainsi qu'un grand verre de soda glacé. Le sourire ne tarda pas à grandir sur les lèvres du jeune homme qui attrapa avec une gourmandise non feinte un premier hot dog. Le coréen reprit son paquet de chips pour sa part et laissa un long moment à Maël avant de reprendre finalement la parole, demandant d'un ton doux, plus curieux qu'autre chose.

K - Alors dis moi... Pourquoi est-ce que tu es parti dans la forêt ?

Le regard du jeune garçon se baissa sur la table, et il patienta de terminer sa bouchée avant de répondre d'un ton calme bien que légèrement revêche. Son impression d'injustice était criante au coréen.

M - Je lui ai demandé de m'acheter un cheval... Il a pas voulu...

Le coréen fit une moue et hocha doucement de la tête.

K - Ça me paraît normal si tu lui as seulement demander un cheval.
M - Non c'est...

Le jeune homme eut un soupir et posa son hot dog avant de descendre de sa chaise pour filer jusqu'à ses affaires. Il tira un papier plié dans sa poche et revint d'un pas lent, tendant le papier au coréen avant de reprendre sa place et une bouchée de hot dog. Avec délicatesse, le coréen déplia le papier en question et le lu. C'était une annonce pour la vente d'un poulain. Il devait bien avoué que le poulain en question avait son charme... Mais il comprenait aussi pourquoi Liam n'avait pas céder. Le poulain en question était loin de répondre aux critères habituels de l'élevage...

M - C'est pour ce cheval là...
K - Il a pas tout à fait le profil du cheval de sport tu sais...
M - Je sais...

Le jeune homme sembla déçu, eut un soupir et reprit la dégustation de son hot dog. Sans question ciblée, le coréen savait que Maël ne lui en dirait pas plus. Il releva les yeux cependant et croisa celui de Yen, lui souriant tendrement.

K - Il te plairait Yen ce petit cheval là !

La polonaise s'était approchée afin de pouvoir admirer la photographie du cheval qui semblait être au cœur du problème. Elle ne pouvait pas nier les paroles de son mari, elle avait une affection toute particulièrement pour les chevaux à la robe appaloosa. Et elle aimait aussi les croisements, ce poulain en était un, et son héritage de pur-sang arabe était aussi flagrant. Elle se pinça légèrement les lèvres, en glissant son attention sur Maël.

Y - Un poulain demande une grande attention, et celui-ci a beaucoup de sang.

Au fond, elle restait une mère, et elle pouvait comprendre le refus de ses parents à première vue.

M - Je sais...

A nouveau un soupir du garçonnet. Le coréen posa les yeux sur lui mais Maël avait le regard fuyant. Dès qu'il croisait le regard sombre du coréen, il détournait les yeux. Ce petit jeu là dura un moment jusqu'à ce que le coréen ne prenne la parole avec curiosité.

K - Mais... ?

Maël essaya de capter le regard de Yen, cherchant à avoir son soutien, mais dès qu'il posa à nouveau les yeux sur Kwai il su que c'était peine perdu.

M - Ça n'a pas d'importance... De toute façon papa ne voudra jamais le prendre, qu'elle que soit la raison que je lui donne...
K - Mais moi ça m'intéresse. Je voudrais savoir pourquoi tu tiens tant à ce cheval en particulier.

Le coréen adressa un sourire encourageant au petit homme, reprenant une chips de son paquet avant de le proposer à Yen si elle voulait piocher dedans.

M - Ben... T'es sûr ?
K - Que je veux savoir ? Bien sûr.
M - Je voudrais faire de l'endurance... Et on n'a pas de cheval d'endurance dans l'élevage.
K - Mais pourquoi ce poulain ?
M - J'ai fait des recherches sur ses parents... Son grand-père est champion d'endurance... Et son père est bien indicé aussi... Sa mère est plus quelconque mais elle a des parents qui sont pas mauvais aussi...
K - Mais tu pourrais trouver un cheval d'endurance très bon et déjà débourré. Mais pourtant ton choix se porte quand même sur ce petit léopard... Il a quelque chose de plus je me trompes ?

Maël pinça des lèvres et hocha doucement de la tête. Il savait pourtant qu'on ne pouvait rien cacher à Kwaïgon mais il essayait.

M - Parce que c'est un poulain...

Cette fois, le coréen ne répondit rien mais son regard se fit un peu insistant. Yen l'avait bien dit, un poulain, c'est délicat et cela demande une grande attention... Le jeune homme fini par avoir un gros soupir et répondre à demi mot.

M - Je voudrais faire comme toi... Je voudrais avoir une vraie relation avec un cheval, apprendre à l'élever... Apprendre à le débourrer correctement, comme toi ou tonton Walig...

Le coréen se pinça les lèvres en une moue dubitative et leva les yeux pour chercher le regard de Yen, alors que Maël retournait à son hot dog. Même s'il n'en montra rien au petit homme, il était très touché par cette démarche. Il avait vu la sincérité dans son regard et il ne pouvait s'empêcher d'être ému...

M - Et ce poulain là... Il a pas de maman... C'est pour sa que sa propriétaire veut le vendre. Elle l'a gérer jusqu'au sevrage sans sa maman mais... Maintenant qu'il est sevré elle veut le vendre au plus vite...

Le petit homme gratta la table du bout de son ongle, jouant avec ses aspérités, alors que le coréen baissait à nouveau les yeux sur lui. Maël n'osa pas regarder le coréen mais il poursuivit d'une petite voix.

M - Je ne voulais pas le débourrer tout seul, j'ai vu comme c'était difficile parfois quand Walig travaillait Arès... J'ai vu que les poulains ça avait de la force et que quand c'est pas très respectueux au début on peut se faire mal. Mais je voulais pas m'y risquer tout seul... Je voulais te demander de l'aide à toi ou à tonton Walig...

Le petit homme haussa doucement des épaules avant de reprendre son hot dog, le mangeant avec un peu moins d'enthousiasme. Le coréen réfléchit quelques secondes avant de ravaler un soupir et hocher doucement de la tête, rendant son papier à Maël.

K - Bon... Je vais voir ce que je peux faire pour toi...

Maël tourna vivement la tête vers le coréen, les yeux soudainement brillant, mais Kwaïgon mit tout de suite fin à cette effusion.

K - Mais je ne te promets rien. Ok ?
M - Ok...

Le jeune homme acquiesça vivement mais avec plus de calme. Il reprit une bouchée de son hot dog alors que le coréen reprenait son paquet de chips, légèrement pensif.

M - Tonton Kwai ?
K - Mmmh ?
M - Merci...

Le coréen lui sourit, ébouriffant ses cheveux avant de se lever pour repasser en cuisine.

K - Y'a pas de quoi crapule. Fini de manger que je puisse te rendre à ton père en meilleur état que quand t'es arrivé va !

Le regard de Maël se fit malicieux, en réponse à celui du coréen, du même acabit. Sans que le petit bonhomme ne puisse le voir, le coréen chercha le regard de Yen. D'un côté, il avait hâte que Sora soit aussi grand... Mais de l'autre... Il préférait laisser le temps au temps...

341 Lignes
Merci au correcteur !
Des points pour Yen !
utilisation d'un résumé x2
Journal : One Team One Goal
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
Date d'inscription : 21/09/2012
Page 1 sur 1
Sauter vers: