Bienvenue

One Team One Goal : Victory

Les Chapitres




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Chapitre 13 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chap 13 - Ep 02 | Petites nouveautés

avatar
Messages : 662
Date d'inscription : 21/09/2012
Sam 28 Avr - 22:04


↞ Chapitre 13 - Épisode 02 ↠
Petites nouveautés
Liam - Myriam
M - Et qu'est-ce que tu pense de Muxu ?

La voix de la jeune femme s'était élevé en douceur dans la chambre encore calme. Le soleil du matin s'infiltrait tout doucement dans la pièce. Myriam, la tête posée sur l'épaule de Liam, laissait ses doigts dessiner de petits cercles sur le torse de son mari. Ils s'étaient tout les deux réveillé bien avant le réveil et avait mit ce temps à profit dans une tendre étreinte matinale. La tendresse d'après leurs ébats avait un effet apaisant sur le couple, qui attendait avec un certain flegme que le réveil ne les rappelle à l'ordre.

L - Moushou ?
M - Mmh Mmh... acquiesça-t-elle.
L - Et il signifie un truc ce petit nom ?
M - Oui...

La jeune femme se redressa un peu pour plonger son regard dans le sien, passant la main sur sa joue cette fois.

M - C'est un mot basque... Il signifie "bisou".

Liam émet un léger rire, venant poser avec tendresse ses lèvres sur celle de sa femme, roulant au dessus d'elle en poursuivant son baiser. Il fini par se redresser pour plonger à son tour son regard dans le sien.

L - Je crois que ça lui ira bien... J'aime bien ce nom.

Avec tendresse, il vint à nouveau réclamer un baiser au moment où le réveil prenait vie, arrachant un soupir à l'éleveur.

L - Je serais bien resté encore un peu là...
M - Et continuer sur ta lancée ? demanda-t-elle avec malice.
L - Exactement...

Il répondit à son sourire malicieux avant de l'embrasser à nouveau. Une demi heure plus tard, il descendait avec Maël de leur appartement pour rejoindre la table du petit déjeuner d'équipe...

* * *

Myriam avait prétexté un rendre-vous à l'extérieur, mais en réalité, elle avait tout autre chose à faire. Après avoir souhaiter une bonne journée aux deux hommes de sa vie, elle avait retrouvé Carter, tout sourire, au parking. Le jeune homme s'intégrait de plus en plus dans l'équipe et en particulier depuis qu'il était en couple avec Aliénor, ce que la plupart des gens dans l'équipe trouvait d'assez paradoxal. Ils voyaient peu la jeune femme, et la grande majorité la prenait pour une extra-terrestre... Trop intelligente, trop belle et surtout trop étrange pour être humaine. Alejandro la défendait bec et ongle, arguant qu'elle n'était pas si différente que ça de lui et qu'elle avait juste une façon de pensée très organisée. Carter soutenait les dires du coach mais personne ne le prenait trop au sérieux à cause de sa relation avec elle : quoi qu'ils disent, il serait toujours du côté de la jeune femme. Myriam de son côté trouvait le couple superbe. Et après de nombreuses heures d'observation au fil des jours, elle commençait à entrevoir l'affection que la jeune femme lui portait et qu'elle n'arrivait pas à exprimer bien souvent. En tout cas chez Carter l'évolution était flagrante : là où il passait la majorité de son temps dans son fauteuil roulant avant, désormais il était debout sur ses deux jambes. Il n'y avait pas plus révélateur pour l'ostéopathe... Même si l'ex-pilote mettait cela sur le compte des séances avec Kwaïgon en marmonnant...

C - Votre carrosse est avancé !

La jeune femme sourit et déposa une bise sur la joue de Carter, avant de grimper côté passager. Le jeune homme prit tout naturellement le volant.

C - Alors, je t'écoute, on va où ?
M - On va à l'aéroport.
C - Nickel...

Le jeune homme démarra dans le calme, s'engageant sur la route en traînant derrière lui le van qu'il avait attelé à la voiture un peu plus tôt. Myriam ne tarda pas à engager la conversation, le lançant sur le sujet d'Aliénor, le sujet le plus prisé de l'équipe à son sujet...

M - Alors avec Aliénor ? Faut que tu me racontes tout.
C - Tout ?
M - Ok, peut-être pas tout-tout.

Le jeune homme eut un léger sourire, malicieux, auquel Myriam répondit. Elle aimait le voir ainsi, il semblait bien plus épanouit qu'à son arrivée... Et il avait de quoi l'être à vrai dire.

C - Et bien ça se passe très bien ! Pour l'instant on se découvre encore...
M - Je vois... Vous avez fait une sortie théâtre en Chine non ?
C - Oui ! C'était très sympa d'ailleurs !
M - Tu comptes refaire des sorties du genre avec elle ?
C - Oui j'aimerais bien... J'aime beaucoup ces moments qu'on passe ensemble... Elle est curieuse... Toujours partante pour les expériences que je lui propose... Ce qui est plutôt rare...
M - C'est pas faux...
C - J'aimerais bien l'emmener voler un jour...
M - C'est un sacré privilège...

Ils échangèrent un regard et un sourire malicieux, avant que le jeune homme ne hausse doucement des épaules. Il se concentra à nouveau sur la route, malgré le regard malicieux de Myriam qui restait fixé sur lui. Comme si elle hésitait à lui poser une question. Elle ne tint pas plus de quelques secondes.

M - Et... Au lit ?

Face à la timidité du ton de l'ostéopathe, Carter éclata de rire, mais un léger éclat vint colorer ses joues.

C - Et bien ça se passe aussi très bien ! La encore on apprend toujours à se connaître... J'essaie de... J'essaie de lui faire découvrir de nouveaux frissons !
M - C'est joliment dit !
C - Merci !
M - Je sais que c'est dans longtemps mais... Vous savez ce que vous ferez pour les fêtes ?
C - On en a pas encore parlé... Mais je pensais lui proposer d'aller dans sa famille pour Noël... Elle ne les voit pas souvent...
M - Où est-ce qu'ils habitent ?
C - En France, en Normandie.
M - Oh ! Je ne savais pas que c'était une compatriote !

Le jeune homme sourit, presque amusé. Ils en oubliaient parfois les origines de chacun. La langue parlé dans l'équipe était majoritairement l'anglais, et mise à part Myriam elle-même qui avait un léger accent du sud de la France tout l'équipe avait un anglais parfait -certains grâce à leur origine d'ailleurs.  

C - Et bien maintenant tu sais tout !
M - Pas tout-tout.
C - Je croyais que tu ne voulais pas tout-tout savoir !
M - Oui ! Je ne veux pas tout-tout savoir, tu as raison !

Le jeune homme eut un léger rire, amusé. Myriam avait répondu avec une certaine précipitation face aux sous-entendus.

M - Et avec Ale ? La colocation entre elle et lui se passe bien ? Ça ne l'embête pas que tu passe chez eux de temps à autre ?
C - Non ça va, ça ne l'embête pas ! Et je crois que la colocation se passe bien. Il la voit plus comme une petite sœur... Ce qui est plutôt sympa. Et il lui apprend plein de choses...
M - C'est ce qu'il m'a dit. C'est plutôt une bonne chose ce genre de relation. Ça calme un peu Alejandro et ça la fait un peu évolué elle aussi... Elle a un peu changé non ?
C - Oui ! Le contact d'Alejandro lui fait du bien. C'est vraiment une bonne chose.

Il hocha de la tête, sans pour autant quitter la route des yeux, avant que la jeune femme ne reprenne.

M - Tu comptes emménager avec eux un jour ?
C - Je ne sais pas... Il faudra voir ça avec Ale. Pour l'instant, je laisse faire les choses. Je ne suis pas pressé...
M - Tu as raison... Il vaut mieux prendre son temps.

Ils échangèrent un sourire entendu, et le silence les envahit de nouveau, mais seulement pour un court instant. Cette fois ce fut Carter qui prit la parole, avec une voix d'enfant enthousiaste.

C - Alors, quand est-ce que vous faites le second avec Liam ?

Cette fois, Myriam eut un grand sourire avant de répondre.

M - Et bien... J'attends de terminé mes plaquettes de pillule... Et je ferais pas de renouvellement... Se sera... Une histoire de temps.
C - Ouiiiii !

L'ex-pilote lâcha brièvement son volant pour faire une petite danse de la victoire, Myriam le rappelant à l'ordre par une tape amicale sur l'épaule.

C - C'est génial !
M - Tu sais que ça peut prendre plusieurs mois ?
C - Oui je sais, le temps que la nature reprenne le dessus, tout ça, mais déjà, prendre la décision d'essayer de faire un second c'est un grand pas !
M - C'est vrai...
C - Tu voudrais quoi ?

Face à nouveau à son ton enfantin et au sourire du conducteur, la jeune femme ne pu faire autrement que sourire à son tour.

M - J'aimerais bien une petite fille...
C - Oh... C'est trop cool ! Et Liam ?
M - Pareil... Et plus calme que Maël par contre si possible...
C - C'est vrai qu'il a un sacré caractère le petit ! En même temps vu son père...
M - Certes... Sa dernière idée c'est de choisir lui-même son parrain et sa marraine...
C - Oh !? Il veut se faire baptisé ?
M - Civilement oui !
C - Et il a choisi qui ?
M - Et bien il était plutôt d'accord pour garder Louna comme marraine, mais il voudrait Kwaïgon comme parrain...
C - Il a raison. J'aurais fait le même choix.

Carter approuva en hochant vivement de la tête, alors que Myriam arborait un sourire plutôt désespéré.

M - Et bien c'était Izikel son parrain normalement... Et puis j'aurai bien aimé proposé le parrain marraine aux Ono pour le ou la seconde...
C - Et bien prends Yen et Izikel pour le ou la seconde ?
M - Je crois que je vais faire ça, Maël est assez têtu pour nous tenir tête sur ce point... Il y a des sujets sur lesquels il est facile de le convaincre mais sur certains points... Pas du tout ! Heureusement pour nous, ce n'est que très très peu de sujets...
C - Il est assez indépendant... Même pour son âge...
M - Oui... Mais il garde quand même son âme d'enfant... Heureusement... Il est un peu différent à la maison. Plus petit garçon !
C - J'imagine oui !
M - Je fais tout pour qu'il ne grandisse pas trop vite... Mais ce n'est pas forcément évident. Ce sérieux qu'il y a chez lui... Il prend des responsabilités qu'on ne lui donne même pas... Mais Liam ne veut pas le freiner dans cette voie là...
C - C'est compréhensible... Et aussi que tu veuille qu'il ne s'asagisse pas trop vite...
M - Oui... Mais il est entouré de grands... C'est pas facile...
C - Oui...

Le jeune homme eut un soupir, partagé par Myriam, et s'arrêta devant la guérite de sécurité du bâtiment de quarantaine. Aussitôt, son gardien se présenta à la fenêtre, un sourire aux lèvres.

G - Bonjour ! J'imagine que vous venez pour le cheval ? Le grand noir ? C'est le seul cheval en quarantaine et vu votre remorque...

Myriam adressa un grand sourire au gardien, alors que Carter acquiesçait d'un bref hochement de tête.

M - En effet ! Myriam Dufour, et mon chauffeur, Carter Everett. Vous voulez nos papiers ?
G - Non c'est bon, allez-y ! Bâtiment C !
M - Merci !

La barrière s'ouvrit et Carter s'engagea sagement, roulant au pas entre les bâtiments. Ils ne tardèrent pas à se garer devant le bâtiment C, calme. Aussitôt, une jeune femme s'approcha, sourire aux lèvres, alors qu'ils sortaient de la voiture pour aller à sa rencontre.

A - Bonjour ! Annie, enchantée ! Je suis la groom d'Altaveah.
M - Bonjour ! Myriam, c'est moi que vous avez eu au téléphone !
A - Oh oui ! Je suis contente de vous voir !
M - Et moi donc ! Le voyage s'est bien passé ?
A - Très bien oui ! Elle était inquiète au début mais ça été ensuite une fois embarquée... J'avais un peu peur dans l'avion mais bon. Elle s'est bien comportée.
M - Parfait alors !
A - Venez, elle est là.

Annie les conduisit à l'intérieur du bâtiment où se trouvait une rangée de box. Deux d'entre eux étaient occupés. L'un par un grand hongre bai, à l'allure très sportive, et l'autre par la fameuse Altaveah. Carter suivit sagement le mouvement, laissant quand même un peu d'avance aux femmes. Cependant, il s'émerveilla tout autant que Myriam en arrivant devant le box, quelque peu impressionné d'ailleurs...

C - Doux Jésus... Elle est immense...

Myriam eut un grand sourire, passant une main amicale sur le bras de Carter.

M - C'est la race qui veut ça... Mais elle est magnifique...
C - Elle mesure combien ?
A - Un mètre soixante cinq... Mais les frisons ont un port de tête très haut, ce qui les fait paraître bien plus grand qu'ils ne sont en réalité...
C - Peut-être qu'elle tiendra tête à Huff Puff...

Myriam rit à cette remarque, tendant la main à la jument pour la laisser la renifler. Elle avait les crins natter en une grosse tresse d'étalon pour le voyage et sa groom lui avait remit ses protections de transport -d'un rose layette qui fit grimacer Carter. Elle semblait calme, mais le regard brillant de curiosité. Une fois l'examen de Myriam terminé, elle passa à Carter, qui se prêta volontiers au jeu alors que les deux femmes papotaient gaiement au sujet de la jument d'ébène. Cependant ils finirent par embarquer la jument dans le van et reprendre la route, après une bonne heure de palabre et de rigolades...

* * *

L - Qu'est-ce que tu mijotes ?
M - Tu verras !

La jeune femme avait répondu d'une voix bien plus malicieuse que d'habitude, ce qui fit à la fois frissonner Liam et l'étonna au plus haut point. Il avait les yeux bandé et Myriam le guidait lentement dans l'écurie. Ils s'étaient subtilement arrangé -tous ensemble- pour que l'éleveur ne soit pas dans son élevage de l'après-midi -en tout cas, la bonne demi heure durant laquelle Carter et Myriam avaient débarqué Altaveah. Ce qui n'avait pas été si compliqué que ça au final.

L - Tu sais que tu me fais un peu peur ?
M - Je te fais peur ? J'adore cette idée !

Avec malice, l'ostéopathe déposa un baiser sur la joue de son mari et poursuivit son chemin, petit pas par petit pas. Au bout de l'allée, toute l'équipe était réunie, pour une fois silencieuse, curieuse de voir la réaction de Liam. Carter tenait Altaveah qui, tête haute, regardait Liam et Myriam venir vers elle avec curiosité. Elle restait calme malgré le gros ruban rouge qu'ils lui avaient mit autour du ventre.

L - Rappelles moi pourquoi tu me fais une surprise ?
M - Pour la fête des pères.
L - C'est pas un peu tôt ?
M - Peut-être.
L - Et Maël ne devrait pas être là ?
M - Et bien... Avec l'école ce n'était pas possible mais... Il m'a aidé à choisir ton cadeau. Et je suis certaine qu'il sera très pressé d'avoir ton avis sur son cadeau !
L - Mais qu'est-ce que vous avez fait...

Myriam sourit sans répondre, s'arrêtant à quelques pas de la jument avant de doucement murmurer à l'oreille de Liam.

M - T'es prêt mon chéri ?
L - Je suis pas certain...

Les rires fusèrent autour de lui et Myriam déposa un nouveau baiser sur sa joue, avant de doucement enlever la large écharpe qui lui couvrait les yeux. La réaction de Liam ne se fit pas attendre. Il se figea de surprise et se retrouva sans voix. Il jeta un œil à Myriam en montrant la jument du doigt. L'ostéopathe acquiesça en souriant.

M - C'est une jument... Altaveah... Elle vient directement des Pays-Bas...
L - Oh...

Il se passa encore un instant avant qu'il ne s'approche, demandant timidement.

L - Je peux ?

Cette fois, les rires fusèrent un peu plus et c'est Carter qui répondit.

C - En même temps c'est la tienne...
D - En tout cas elle est sacrément canon...
L - C'est bien peu de le dire...
L - Je crois qu'on va tous se battre pour pouvoir l'essayer au moins une fois !
I - Oh que oui !

A nouveau les rires, alors que Liam s'approchait de la jument de plus en plus. Myriam suivait avec une attention toute particulière le moindre de ses gestes et restait sourde à la discussion animé autour d'eux, tout comme Liam à priori. Il laissa la jument le sentir, doucement, avant de passer une main sur son encolure. Il était émerveillé, cela se voyait à son regard brillant. Il enleva finalement le ruban pour passer en revu tout le corps de la jument, mais elle commença à doucement s'impatienter.

C - Il est peut-être temps de la rentrer non ?
L - Oui... Oui bien sûr...

Carter sourit, un peu ému face au regard de Liam, rempli d'étoile. Nul doute que Myriam venait de réaliser l'un de ses rêves... L'ostéopathe s'approcha doucement de son mari, qui suivait du regard le départ de la jument vers son box et posa doucement le menton sur son épaule, murmurant doucement.

M - Elle te plaît ?
L - Si elle me plaît ? C'est bien peu dire ! Elle est superbe !

L'éleveur se retourna, venant chercher les lèvres de sa femme dans un baiser fougueux, rempli d'émotion... Quand il rompit le baiser, Myriam lui rendit son sourire, attendrie.

M - Tant mieux alors...
L - Il va falloir que tu me dises tout sur elle.
M - Devant un verre de vin ! Walig nous récupère Maël tout à l'heure, donc jusque là, on a tout le reste de l'après-midi pour nous !
L - Oh... Intéressant...

Myriam se mordit les lèvres, malicieuse, glissant la main dans celle de Liam pour l'entraîner au dehors, l'équipe se dispersant elle aussi. Elle ne s'inquiétait pas pour la jument, le van et le reste, elle savait que les autres prendraient le relais. Ils avaient bien le droit de prendre du temps à eux de temps en temps... Elle en réclamait de plus en plus à Liam de ces moments là. Peut-être qu'elle finirait par le convaincre de prendre des vraies vacances un jour... Mais pour l'instant, elle était plutôt satisfaite de la tournure que prenaient les choses... Très satisfaite même...

349 Lignes
Merci au correcteur !
utilisation d'un résumé x2
Journal : One Team One Goal
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre 13-