Bienvenue

One Team One Goal : Victory

Les Chapitres




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Chapitre 13 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chap 13 - Ep 01 | Se retrouver

avatar
Messages : 640
Date d'inscription : 21/09/2012
Mar 27 Mar - 10:35


↞ Chapitre 13 - Épisode 01 ↠
Se retrouver
Dean - Lou
La jeune femme reposa la selle sur son socle avec un soupir las. Elle n'en pouvait plus de cette séance. Elle avait monté Owl City pour une séance de saut en groupe et elle regrettait amèrement d'avoir dit oui. Elle n'était pas la seule à avoir eu des difficultés pendant la séance, plusieurs chutes étaient à déplorer, mais étant donner qu'elle faisait parti de ceux qui avait fini au sol, elle l'avait plutôt mauvaise. Elle s'assit doucement sur un banc et enleva ses bottes avec une grimace. Elle avait mal partout. La canadienne enfouit la tête entre ses mains en poussant un soupir chaotique, retenant avec peine quelques larmes de douleur. C'est à ce moment là que Dean entra dans la sellerie, les bras chargé de la selle de Huff Puff qu'il avait monté pour la séance du jour. Il eut un temps d'arrêt en voyant Lou, qui croisa brièvement son regard, avant d'aller ranger les affaires du palomino. Il s'approcha ensuite doucement de la canadienne pour s'agenouiller devant elle, posant les mains sur ses genoux.

D - Hey... Ça va ?

La canadienne secoua négativement la tête en enfouissant les yeux dans les paumes de ses mains sans pouvoir vraiment répondre. Depuis son retour au Haras, sa relation avec Dean remontait tout doucement la pente. Il n'y avait eu aucun rapprochement physique mais petit à petit, elle l'avait vu se détendre en sa présence, et elle aussi se détendait de ce fait. Dean lui avait dit qu'il lui fallait du temps, alors elle lui laissait le temps et l'espace dont il avait besoin. Elle même se remettait encore doucement, retrouvant peu à peu de son enthousiasme habituel. Mais il y avait encore certains moments où elle rechutait un peu et se laissait plus facilement emporter par son chagrin.

D - T'as fait les soins à Owl ?

A nouveau elle secoua négativement de la tête avant de prendre une grande inspiration pour répondre et croiser le regard de Dean.

L - Pas encore... Je l'ai juste dessellé.
D - Ok. Je vais y jeter un œil et lui faire les pieds. Va prendre un verre d'eau ou quelque chose... Je reviens.
L - Merci...

Dean déposa doucement ses lèvres sur son front en se levant et prit le chemin des écuries, laissant Lou. La canadienne resta un instant immobile, partagé entre la douleur qui l'envahissait, ainsi que la fatigue, et le drôle de frisson qui l'avait envahit à ce fugace baiser. Ce n'était pas grand chose, mais c'était le premier vrai geste d'affection que Dean avait envers elle depuis qu'il l'avait prise dans ses bras le soir de son retour au Haras. Elle mit un moment avant de se relever et enlever ses gants ainsi que sa bombe. Elle rattacha ses cheveux en une queue de cheval assez lâche, avec force de grimace. Elle serait pleine de bleus, elle en était certaine. Mais elle n'avait rien de cassé. Elle passa doucement dans le club-house pour prendre un verre d'eau et un cachet d'anti douleur et resta sagement à attendre Dean, debout devant la fenêtre. Il ne tarda pas à revenir d'ailleurs et s'approcha de Lou avec douceur.

D - Pourquoi tu ne t'es pas assise ?

La canadienne se retourna un peu trop vivement vers le jeune homme, grimaçant de douleur à ce geste. Elle répondit difficilement.

L - Je n'aurais pas pu me relever sinon...
D - Je te ramène. La journée est finie, on a un peu de temps avant le dîner.

Il lui sourit en lui tendant la main, qu'elle prit avec douceur, le suivant d'un pas légèrement hésitant. A son plus grand étonnement cependant, il la conduisit jusqu'à sa chambre à lui. Elle n'était pas entrer dans l'appartement qu'il partageait avec Siobhan depuis des mois... Malgré tout, il n'avait pas bougé d'un poil. Malgré le fait que ce soit un appartement très masculin, il était très bien tenu -mieux que sa propre chambre- ce qui étonnait toujours la jeune femme. Elle soupçonnait que se soit plus du fait de Siobhan que celui de Dean mais elle n'en avait jamais rien dit.

D - Sio' est de garde toute la nuit... Il va rester au centre de soin. Tu pourras mieux te reposer peut-être ici...
L - Merci...

Elle se laissa entraîner à sa suite sans broncher, bien qu'elle restait un peu hésitante. Une fois dans l'appartement, Dean lui lâcha la main pour se diriger vers la salle de bain, sortant une serviette propre d'un placard. Il alluma ensuite l'eau chaude avant de revenir doucement dans le salon où Lou s'était avancée.

D - Je te propose le programme suivant : douche, puis massage pour terminer de détendre tes muscles et dîner. Qu'est-ce que t'en pense ?

Il sourit, presque aussi chaleureusement qu'avant. Il faisait des efforts et Lou ne pouvait pas ignorer cela. Elle ne savait pas cependant s'il s'y forçait ou non... Peut-être que c'était cela qui lui donnait cette impression de malaise... Elle répondit à son sourire cependant, hochant doucement de la tête.

L - Parfait ! Ça me fera le plus grand bien.
D - Super ! Tu veux qu'on reste dîner ici ou qu'on descende rejoindre l'équipe ?
L - Je ne sais pas... Ça dépendra de l'état dans lequel je suis après le massage.
D - D'accord. On avisera alors... Aller, sous la douche !

Ils échangèrent un sourire, avant que la jeune femme ne se dirige doucement vers la salle de bain. Elle laissa la porte entrouverte, plus par habitude quand elle était dans cet appartement qu'autre chose. Elle se dévêtit lentement, toujours perclus de douleurs. Mais quand elle passa enfin sous le jet d'eau, elle ne put retenir un soupir de soulagement. L'eau était délicieusement chaude et lui faisait le plus grand bien. Elle resta longtemps sous l'eau, laissant le temps à son corps de se décrisper un peu. Elle sorti un long moment après et s'enroula dans sa serviette de bain avec délice. Elle était chaude, comme toujours chez Dean, mais jamais elle n'avait pu découvrir son secret pour les rendre ainsi... Le maréchal la rejoint doucement, s'accoudant à l'encadrement de la porte, poussant cette dernière pour l'ouvrir entièrement.

D - J'ai fait du chocolat chaud... Je peux te laisser t'installer sur le canapé avec ton mug le temps que je prenne une douche ?
L - Bien sûr... Merci Dean...

Il lui sourit, tendant doucement la main pour effleurer sa joue avant de se glisser dans la salle de bain et commencer à enlever ses vêtements, remettant l'eau de la douche plus fraîche. Lou s'enroula dans sa serviette et passa au salon, s'enfonçant dans le canapé en attrapant sa tasse de chocolat. Elle le sirota tranquillement, en attendant que Dean ne sorte de sa douche. Il fit un rapide passage dans sa chambre pour enfiler quelques vêtements, avant de rejoindre la canadienne après avoir mit son huile de massage au bain marie dans un bol d'eau bouillante. Il s'assit à côté d'elle, posant délicatement la main sur son genou.

D - Ça va mieux ?
L - Oui ! Ton chocolat est très bon... Merci.
D - Avec plaisir. Il n'égale pas celui de Kwai mais...
L - Il est quand même très bon, ne t'en fais pas...
D - Tu y as goûter alors ? C'est pas un mythe ce chocolat chaud magique ?
L - Yen n'est pas la seule à avoir eu ce privilège en effet !
D - Chanceuse !

La jeune femme sourit largement alors que le maréchal emportait sa tasse vide jusqu'à la cuisine, la troquant contre son huile de massage.

D - Aller viens... Je t'ai promis un massage.

Avec délicatesse, la demoiselle se leva du canapé pour rejoindre la chambre de Dean, toujours enveloppée dans sa serviette de bain. L'américain la laissa s'installer sur son lit, duquel il avait rabattu la couette qui s'échouait à son pied. Elle s'allongea à plat ventre, bien au milieu du lit, laissant la serviette au bas de son dos. Dean prit délicatement un peu d'huile de massage -délicieusement chaude- entre ses mains, avant de commencer son massage en douceur. Lou se tendit un peu au contact des mains du maréchal, mais au fil des minutes, elle ne tarda pas à se laisser aller. Le jeune homme s'appliqua à lui masser le dos de longues minutes avant de passer à ses bras, puis ses jambes, sans jamais remonter trop haut sur ses cuisses. Lou se laissait faire avec délice, sentant ses paupières devenir de plus en plus lourde, mais elle luttait pour ne pas s'endormir. Elle arrivait aussi à se vider l'esprit, ce qui n'était pas forcément chose facile ces derniers temps. Il cessa cependant, après ce qui paru être bien peu de temps. Elle se retourna doucement, portant les mains à ses yeux pour se protéger de la lumière d plafonnier, demandant doucement.

L - Quelle heure il est ?
D - Vingt heures.
L - Déjà ?!

Le jeune homme hocha de la tête doucement, se pinçant les lèvres en baissant à nouveau les yeux sur elle. Du pouce, il dessina la fine cicatrice qui partait de son nombril pour descendre jusqu'à la naissance de son pubis. Elle était discrète, mais encore rosé, récente. Lou laissa retomber mollement ses mains sur le matelas sans rien dire, laissant Dean faire, avec une pointe d'anxiété dans le regard. Il fallu un moment avant qu'il ne lève à nouveau les yeux pour plonger dans son regard. Il y avait une émotion certaine dans ses yeux. Une brillance que la jeune femme ne lui connaissait pas. Il fini par sourire doucement, comme un peu gêné.

D - On dîne ici ? Je vais... Je vais voir ce qu'on a... Sers toi dans mes fringues si tu veux... Ok ?
L - D'accord... Merci...

Elle lui sourit, avant qu'il ne s'échappe, laissant la jeune femme seule dans sa chambre. Elle eut un léger soupir avant de se lever doucement et de piquer à Dean un sweat et un jogging. Quand elle rejoignit le jeune homme, elle eut un temps d'arrêt. Il serrait le dossier d'une chaise de leur petit espace salle à manger de ses main, à s'en blanchir les articulations. Il tremblait vraisemblablement, mais restait silencieux. Lou eut un instant d'hésitation avant de finalement s'approcher du jeune homme et poser une main sur son bras, alors que l'autre passait dans son dos en douceur. Elle essaya de capter son regard, prenant la parole d'une voix douce.

L - Hey Dean... Qu'est-ce qui se passe ?
D - Excuses moi je... C'est que ça... Ça me fait un coup... C'est... Ça devient plus... Plus réel...

Elle pinça les lèvres doucement alors que le jeune homme se dérobait de son étreinte en douceur pour lui faire face, posant les mains sur ses hanches.

D - C'est que tu... Tu ne pourras plus faire d'enfants...

A nouveau, la canadienne pinça les lèvres, serrant ses bras autour d'elle en secouant doucement de la tête. Elle commençait à se faire à cette idée, mais face au trouble que montrait Dean, il était difficile de résister à la vague de larme qui lui piquait le nez. C'est d'un murmure brisé qu'elle prit la parole.

L - Et toi, tu veux des enfants...
D - Non c'est pas ça... Enfin... Oui j'en voudrais mais... Enfin... Pas avec toi... Enfin... Si ! Je... Je me suis mal exprimé.

Lou avait pâlit aux paroles du maréchal, restant bouche bée. Elle ne s'était pas vraiment attendu à cela et elle avait l'impression qu'un seau d'eau glacé lui avait dégringolé sur le crâne. Elle resserra ses bras autour d'elle instinctivement alors que le jeune homme poursuivait.

D - Je veux un enfant avec toi, je veux vivre avec toi. Et je me fiche que tu ne puisse pas faire d'enfant... Il y a d'autres moyens pour ça...

Lou hocha doucement de la tête, se rassurant face au ton plus calme de Dean. Ils restèrent ainsi, sans bouger, pendant quelques secondes, avant que Dean ne réduise la distance entre eux, encadrant son visage de ses mains pour venir réclamer ses lèvres des siennes. La canadienne mit quelques secondes avant de répondre véritablement à son baiser, desserrant les bras pour poser les mains sur ses flancs. C'était un baiser tendre avec une pointe de fougue, dans lequel Dean mettait toute sa passion et tout ses sentiments. Lou se laissa emporter par ce baiser, sentant de profonds frissons lui parcourir le corps. Elle avait bien entendu ce que lui avait dit Izikel et Kwaïgon durant leur visite au Canada, et elle y avait beaucoup réfléchi. Cependant, elle ne se rendit compte qu'à ce moment là que ses lèvres lui avait cruellement manqué... Que le maréchal tout entier lui avait cruellement manqué... Le jeune homme mit fin au baiser par manque d'air et plongea à nouveau son regard dans celui de la jeune femme avant de la prendre tendrement dans ses bras.

D - Je... Je suis pas très doué pour avouer mes sentiments, j'ai... J'ai besoin d'un peu de temps... murmura-t-il.
L - Je sais... Ne t'en fais pas... C'est pas grave... Je peux t'attendre...

Elle le serra un peu plus contre elle, un fin sourire naissant au coin de ses lèvres.

L - Je ne suis pas très douée non plus... On devrait bien s'entendre alors... Entre handicapés des sentiments !

La remarque eut le don de faire rire Dean qui se décolla doucement de la jeune femme pour plonger son regard dans le sien, qui reprit doucement, avec plus de sérieux.

L - Et si on faisait les choses dans l'ordre ? Avant... Avant de parler de bébé ou autre, si on commençait par... Par se retrouver, nous ?
D - Oui... Oui. Tu as raison...

Il déposa chastement les lèvres au coin des siennes avant de demander plus joyeusement.

D - Dis moi ce que tu veux manger et je te le cuisine !
L - Oh ! Dis donc... Et bien... Si tu me faisais tes fameux burgers ? Et qu'on se mettait un film ?
D - Avec plaisir ! Bière ?
L - Bière !

Ils échangèrent un sourire avant de doucement passer en cuisine. Un sentiment de bien être envahie la rouquine, effaçant quelque peu de sa fatigue et de sa lassitude... Les choses reprenait doucement leur cours, et elle espérait que bientôt, tout ça serait derrière eux...


000 Lignes
Merci au correcteur !
utilisation d'un résumé x2
Journal : One Team One Goal
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre 13-