AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Les Chapitres :: Chapitre 5 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 4 ; Quand retrouver sa famille devient une aventure

avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 21/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Juin - 12:17

Quand retrouver sa famille devient une aventure


« Liam ! Louna ! »

Le métis secoua énergiquement les bras au dessus de sa tête avec un grand sourire sur les lèvres. A quelques mètres de là, Liam et Louna se retournèrent pour sourire également aux deux cavaliers qu'ils étaient venu chercher. Ils firent les quelques pas qui les séparait, Ezra chahutant un peu Izikel au passage, avant de tomber dans les bras l'un de l'autre. Ezra serra tour à tour Liam et Louna et Izikel fit de même, bien qu'avec un peu plus de retenue. Bien sûr, il était content de rentrer au Haras, de retrouver les chevaux et les membres de l'équipe après ces trois semaines d'absence, mais il n'en avait pas pour autant oublié tout ce qui s'était passer avant. Trois semaines loin de la vie du Haras ne suffisaient pas à en effacer son histoire. Rien ne le pourrait d'ailleurs.

« Vous avez fait bon voyage ? »
« Très bien ! Il n'y avait pas trop de monde dans l'avion. Et le changement à Istanbul s'est très bien passé. »
« Tant mieux ! J'en suis ravi ! »
« Et comment va ta mère ? »

Ezra sourit doucement en tournant les yeux vers Louna, qui avançait les bras croisés à côté d'un Izikel silencieux.

« Ça va. C'est pas facile pour elle encore mais elle se remet doucement. Elle a reprit sa vie sociale en main, ce qui est déjà une bonne chose ! La communauté de son quartier l'a beaucoup soutenue et c'est bien. Bien sûr elle a été plus heureuse que ça par le passé mais après tout ce qui lui est arrivé, je trouve qu'elle s'en sort plus que ben. »

Il sourit de nouveau, rassurant. Louna fit de même en hochant un peu la tête. Elle semblait dire « Tant mieux alors ! », mais aucun mots ne sorti de sa bouche. La mère d'Ezra avait perdu sa fille, la sœur du métis, l'année passée. Ezra s'était d'ailleurs absenté à ce moment là, mais à l'époque, il n'avait pas dit pour quelle raison. En attendant, il était aller rendre visite à sa mère en compagnie d'Izikel, profitant du creux qui les avait frappé durant cet hiver. Et toute cette absence avait fait du bien à tout le monde apparemment. Malgré son silence, Izikel revenait plus frais et visiblement remit physiquement. Ezra était plus souriant et détendu.

« Ça va Louna ? Tu ne dis rien depuis tout à l'heure ? »

La jeune femme releva la tête vivement et sourit sincèrement au cavalier.

« Ça va ! Je suis juste un peu fatiguée par le décalage horaire. J'y ai droit à chaque changement de pays. Ça ira mieux cette après-midi après la sieste ! »

Ezra rit doucement alors que Liam souriait également. Et même Izikel se dérida un peu, lançant à Louna un regard compréhensif. Ils quittèrent l'aéroport de Gengis Khan et se dirigèrent vers le parking, avec les valises des deux cavaliers. Une fois le tout embarqué, ils grimpèrent dans l'habitacle et prirent la route pour le Haras.

***
Ezra ne pu empêcher un rire en voyant les installations du Haras pour le trimestre. Et Izikel eu un soupir entre le soulagement et l'incompréhension. Liam leur expliqua rapidement l'organisation des yourtes avant de garer son 4x4 au parking et les aider à décharger leurs affaires. Louna fila rapidement de son côté : Alejandro et Angora étaient seuls pour s'occuper des 14 chevaux de leurs cheptels et elle n'aimait pas les laisser seuls tous les deux...

« On se voit tout à l'heure au dîner ? »
« Oui chef ! »

Ils échangèrent un sourire alors que la demoiselle s'éloignait à petites foulées. Liam tendit la dernières pochette pc à Izikel et referma le coffre d'un coup sec.

« Et voilà la dernière ! »
« Le déménagement s'est bien passé ? »
« Très bien ! En fait, Ale et Angora s'en sont parfaitement sorti avec les chevaux. Et le matériel c'est pas grand chose tu sais... »
« On est les premiers de retour ? »
« Oui. Logan et Myriam ne rentreront pas tout de suite. Et Lou m'a envoyé un message en me disant qu'elle revenait dans une ou deux semaines. Elle devait rentrer en même temps que vous mais elle a changé d'avis. »
« Son père lui a demandé de rester un peu. Il avait prévu une randonnée avec toute la famille je crois. »
« Lou t'as donné des nouvelles ? »
« Oui... Elle m’envoie un message chaque jour. »

Liam haussa un sourcil mais ne commenta pas. Izikel de son côté sourit. Il savait qu'à ce moment là, dans la tête de Liam, tous les scénarios possibles d'une relation entre Ezra et Lou prenaient forme. En attendant, ils avaient presque atteint les yourtes des chambres, à bord d'une petite voiturette de golf. Liam affectionnait particulièrement ces petits engins qui suivaient le Haras dans tous ses déplacements. Ils étaient tout spécialement à leur disposition quand ils avaient des bagages à déplacer. Mais Liam abusait certainement un peu de ce service en les utilisant aussi pour lui-même. Balader les poneys avec la voiturette en faisait même parti... Il déposa les deux hommes devant la yourte d'Ezra et fila à son tour. Lui aussi ne voulait pas trop laisser ses protégés. Tout en conduisant son petit bolide, il fit signe de la main aux deux hommes, ce qui leur arracha un sourire à chacun.  

« On range vite fait et on va visiter les lieux ? »
« Ça marche ! »

***
Une petite heure plus tard, Izikel se trouvait dans le hall majestueux du manoir, attendant sagement Ezra. Après une observation minutieuse des lieux, il s'était tourné vers le panneau d'information. Il aimait savoir ce qu'il y avait aux alentours et ce qu'il pouvait faire dans le pays d'accueil. Cela faisait très -trop- longtemps qu'il n'avait pas pu profiter des grands espaces et d'une balade à cheval, sans aucune restriction ni aucune limite. La Mongolie était le pays parfait pour cela et ses désirs de grandes escapades. D'ailleurs, une brochure attira son attention. Plutôt, un article de presse épinglé sur le panneau de liège. Il présentait un temple mongol, perdu au fin fond des montagnes et en tout petits caractères, l'évocation d'un trésor perdu. Le jeune homme fronçait les sourcils pour essayer de déchiffrer les petites lignes quand Ezra s'approcha avec un sourire.

« Concentré ou préoccupé ? »

Le jeune homme releva les yeux mais garda sa mine concentré.

« Concentré. »
« Et pourquoi donc ? »
« Ça. »

Il désigna du doigt le morceau de papier et Ezra se pencha à son tour sur la coupure du presse pour la lire. Une fois la lecture achevé il se releva avec un fin sourire sur les lèvres.

« Une envie d'aventure ? »
« Juste de randonnée. »

Ils échangèrent un sourire avant qu'Ezra lui assène une tape amicale dans le dos.

« C'est que je serais presque tenté ! »
« Seulement presque ? »

Ezra sourit de nouveau, plus largement qu'auparavant.

« Tu me connais trop bien Walig... »

***
De loin, le Haras semblait n'être qu'un enchevêtrement de tentes blanches et immenses. Mais en fait, il était plutôt bien organisé. Les yourtes des éleveurs se trouvaient près des élevages, celles des cavaliers pro, pas très loin de celles des stabulations etc. et les infrastructures de travail étaient parsemées dans tout cela, permettant à tout un chacun d'avoir quelque chose pour travailler non loin de lui. Chacun avait son univers et pouvait ne pas en sortir s'il le souhaitait. L'espace commun restait tout de même le manoir, qui trônait au centre d'un lac naturel. Aux allures de temple bouddhiste -ce qu'il devait sans doute être à la base- on y accédait seulement par le biais d'un pont de bois, assez large pour que passe une voiturette de golf mais sans garde corps de chaque côté. Heureusement, le lac autour du pont ne semblait pas très profond. Mais il n'y avait aucun doutes pour que le jeune éthologue y regarde à plusieurs fois quand il passerait sur le pont. Dans le manoir, ils trouvaient tout le confort habituel et nécessaire, mais le tout dans le ton du pays. Cette fois, pas de cheminée et de canapé moelleux, mais des bancs de bois avec des coussins. Des tapis soyeux et de petites niches où s'isolé à profusion, remplie de coussins. Il y avait le wifi partout, étrangement. Mais Izikel n'allait certainement pas s'en plaindre. La bibliothèque regorgeait des même livres habituels, mais il y avait aussi un rayonnage sur le pays d'accueil et ses légendes. Et c'est presque ce que préférait le jeune homme : pouvoir découvrir un nouveau monde.

Au tout début, c'était cette raison qui l'avait poussé à intégrer le haras : pouvoir voyager et s'évader. Il avait passer toute son enfance dans un couvent, élever par des sœurs bénédictines. Et même s'il était plutôt libre, il y avait là-bas un rythme de vie strict à respecter qui lui avait pesé à force d'année. Il n'était pas croyant, malgré les sœurs qui l'entourait et qu'il fut élevé selon les règles de Saint Benoît. Il avait été l’exception unique, l'étranger observateur qui n'est là que pour un temps, ce qui avait attiré pas mal de soucis au monastère. Mais la Mère Supérieure avait toujours prit sa défense et s'était battue pour lui. Il lui en avait toujours été d'une infinie reconnaissance et aujourd'hui encore, sa seule pensée lui fait monter les larmes aux yeux. Son décès avait été sa première désillusion... Il en avait été grandement affecté...

La visite complète du Haras leur avait prit ce qu'il restait de leur après-midi et c'est avec un certain soulagement que les deux hommes se dirigèrent vers le manoir pour y retrouver leur quatre autres compagnons pour le dîner. Louna était effectivement plus souriante et enthousiaste, Liam était égal à lui-même. Angora semblait fatiguée mais elle leur servit son sourire habituel : un peu forcé. Mais tous commençait à prendre l'habitude de l'ingratitude naturelle de la jeune femme. Quand à Alejandro, il était pétillant. Un peu poussiéreux mais le regard étincelant d'un petit quelque chose qu'ils ne lui avaient jamais vu jusque là, autant Izikel qu'Ezra. D'ailleurs, la chose surprit le métis car en s'asseyant, il interrogea l'américain.

« T'as l'air... Bizarre... Qu'est-ce qui t'arrive ? »

Ale le regarda bien en face avec un large sourire sur le visage. Le voir sourire ainsi pourrait paraître rebutant ; ce n'était pas dans ses habitudes. D'ordinaire il avait un sourire mesquin ou lascif collé au visage. Là il semblait... épanoui.

« Je vais parfaitement bien ! Et vous ? Ça été ces petites vacances ? »
« Très bien merci. »

Ale sourit plus largement encore en ouvrant grand les yeux avant de rire doucement. Ezra de son côté grimaça un peu en le dévisageant. Il avait décidément bien du mal à comprendre l'américain...

« Alors, vous en pensez quoi du Haras cette fois-ci ? »
« C'est sympa ! J'aime bien ce côté rustique et retour aux sources ! »
« Moi aussi ! »
« Ça va nous changer un peu du confort habituel. »
« Ne t'avances pas trop là-dessus, les yourtes sont le meilleurs endroit dans lequel j'ai dormi depuis au moins quelques années ! Le silence... Les lits en plumes... ! »

L'éleveur ferma un instant les yeux en soupirant, s'imaginant sans doute plongé dans ses draps. Cette vision arracha des sourires à tout le monde alors que Louna posait devant eux un grand plat rempli de « buuz » et de petits légumes glacés au wok.

« Ce soir c'est traditionnel mongol les enfants ! »

Ale se jeta presque sur la cuillère de service en se levant, servant chaque assiette sans pour autant demandé son avis à quelqu'un. Encore une fois, Ezra fronça un sourcil et se pencha vers Liam.

« Mais qu'est-ce qu'il a ? »
« Il est à cours de cigarettes. Il n'en trouve pas par ici. »
« Ah... »

Ceci explique cela... Enfin, c'est ce que pensait Ezra en tout cas. Une fois tout le monde servi plutôt généreusement, le repas commença avec un Ale dévorant. Être en comité aussi réduit semblait étrange à l'éthologue mais il allait devoir s'y faire, pour quelques jours en tout cas.

« Vous avez découvert des choses durant votre visite ? »

Les deux irlandais échangèrent un regard et l'éthologue acquiesça du regard.

« Oui. A vrai dire, Izikel a repéré une possibilité de randonnée sympa. On a bien envie d'y aller. Je pense que ça ne durera pas plus d'une semaine. »
« C'est sympa ! C'est un bon moyen de découvrir les alentours. »
« Oui. Et puis cela fait longtemps qu'on n'en a pas fait. Ce serait la bonne occasion de revenir à l'essentiel. »
« On pourrait la faire tous les quatre ! On laisse les filles au Haras et on part entre potos ! »

Tous les regards se tournèrent vers Ale et Ezra soupira presque de désespoir. C'était décidé, il n'aimait pas le Alejandro en sevrage tabagique.

« Demain je vais dans la ville la plus proche et promis, je te trouverais des cigarettes. »

Le sourire de l'américain s'agrandit encore un peu plus. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais Liam le coupa net.

« Pourquoi pas !? Si ça ne gêne pas les filles... »

Il tourna un regard interrogateur vers Louna qui sourit doucement.

« On devrait pouvoir s'en sortir. Je demanderais de l'aide à Enzo dans le pire des cas. »
« Je serais bien venue mais trop de mec tue le mec. Je préfère rester avec Louna ! Et puis dormir sous tente et tout... C'est pas mon style... »
« Alors c'est décidé ! Merci les filles ! »
« On part quand ? »

L'enthousiasme débordant d'Alejandro faisait sourire même s'il tapait sur le système. En attendant maintenant, il n'y avait plus qu'à organiser le voyage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Regalia] Un tournoi, prémice au Sacre
» [FB 1623]L'agent des mers du Sud, épisode 2
» [*] [Bet & Pet] PCM Village, quand la légende devient réalité !
» Ginny ☆ Quand l'élève devient à son tour un maître...
» Episode 1 - American Beauty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Chapitres :: Chapitre 5-
Sauter vers: