AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Les Chapitres :: Chapitre 5 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 1 ; Transcendance

avatar
Messages : 480
Date d'inscription : 21/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Avr - 13:11

Transcendance


« Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous. »

Le jeune homme releva les yeux du livre et soupira, fixant d'un air vague la grande baie vitrée en face de lui. Au dehors, un ciel bleu pâle surplombait une étendue blanche, uniforme. C'était vrai. Ce n'était que trop vrai. Comment reprendre le cours de sa vie lorsqu'on l'avait interrompue pour mener une guerre invisible ? Comment continuer à vivre la même aventure alors que chaque nuit le passé vous hante, toujours plus sombre et toujours plus terrible ? Le corps se remet. Doucement, mais il se remet. Mais l'esprit ? Suit-il toujours ce même chemin ? Le temps permet-il vraiment de mettre à mal tous les cauchemars de nos heures sombres ? Il en doutait...

Perdu dans ses pensées, le regard vague, il ne vit par la jeune femme se glisser à côté de lui. Il sentit à peine le livre tomber de ses mains et ce n'est que lorsque celui-ci fit un bruit mat en rencontrant le sol qu'il revint sur terre. Il sursauta en voyant Myriam si proche, qui le devançait en ramassant le livre. Elle sourit tendrement en regardant la couverture et s'assit doucement sur la table basse en fasse de lui, à côté de ses pieds. Le salon était vide et les cendres de la cheminée froides. Myriam posa le livre sur ses propres genoux et lui sourit gentiment.

« Le retour du roi... Je ne savais pas que tu lisais Tolkien. »

Il sourit simplement, encore groggy de ses sombres pensées. Lui ne savait qu'elle elle le lisait. Il se connaissaient sans se connaître après tout... Comme on se figure connaître ceux avec qui l'on vie et qui pourtant nous surprenne encore.

« Ne prends pas cet air là s'il te plait, il me donne toujours l'impression que tu comptes nous quitter. »

Cette fois il écarquilla les yeux. Myriam savait-elle vraiment lire dans les pensées ? Il avait de sérieux doutes. Elle sourit de nouveau et attrapa son mollet amicalement pour le serrer doucement.

« Aller viens au lieu de ruminer, j'ai besoin de toi. Et puis ça fait plus de deux semaines que tu ne fais rien, il est temps de t'y remettre ! »

La remarque fit rire le jeune homme et se leva de bonne grâce, rejetant son plaid et enfilant ses chaussures. Myriam se leva d'un bond joyeux, un sourire aux lèvres.

« On va aller dehors ? »
« Oui. »
« Alors il faut que je prenne un blouson... »
« Moi aussi ! Et puis il faut ranger ton plaid et ton livre. »

Ils échangèrent un sourire alors que l'irlandais se mettait sur ses pieds pour emboîter le pas à la blondinette. Myriam avait un pas rapide et souple, presque félin, avec ses longues jambes effilées. Mais Izikel n'avait pas de mal à la suivre. Ils grimpèrent ainsi dans les étages du manoir, virevoltant entre les élèves pour rejoindre leurs chambres respectives après échanges de biens. L'aile des éleveurs et coachs était vide, mais le jeune homme n'y voyait aucun mal, au contraire. Il laissa traîner plaid et livre sur son lit défait et attrapa son manteau, un gros gilet de laine, qu'il compléta d'un bonnet, d'une écharpe et de gant de même couleur. Il rejoignit bien vite Myriam qui l'attendait déjà en haut des escaliers, une doudoune sur les épaules et un sourire sur les lèvres.

« Prêt ? »
« Prêt ! »

Ils descendirent de front les escaliers et Izikel reprit doucement le fil de la conversation, se reconnectant aussi doucement avec la réalité.

« Qu'est-ce que tu as fais de ton fils ? »
« Avec son père ! Et c'est magique ! »

Elle sourit d'autant plus et Izikel en rit doucement. Elle qui était très mère poule au départ, il la trouvait bien changée.

« Il est si chiant que ça ? »
« Oh non ! Au contraire il est adorable ! Un peu trop même, j'ai peur qu'il ne devienne comme son père plus tard... Mais non non ! En fait, je trouve que ça ne leur fait pas de mal ! Et puis j'ai prit un peu de recul grâce à ma grand-mère... »

Elle fit une pause pour ouvrir la lourde porte d'entrée du hall et sortir dans l'air froid de la cours.

« Elle m'a rappelé qu'avant d'être une mère, j'étais une femme. Bon, elle a aussi ajouté qu'avant la femme j'étais la cavalière mais elle a un sens de l'équitation bien plus strict que le mien... »

Le jeune homme sourit. Il avait peu entendu parlé de la grand-mère de Myriam mais ce qu'il en savait lui avait paru bien sévère en effet.

« Elle s'entendrait bien avec Liam alors ! »
« Ça, j'en suis certaine aussi ! Mais enfin... En attendant, j'ai appris à revivre un peu et à mieux m'organiser avec Maël ! »
« Et c'est une très bonne chose ! »

Elle lui sourit, radieuse. Elle faisait plaisir à voir. La fatigue et l'inquiétude qui figeaient sont visage avant qu'elle ne parte pour le sud de la France avait complètement disparu. Liam aussi, en deux semaines, avait réussi à faire disparaître ses cernes. Sans compter sur lui-même, qui après deux semaines complètes de repos forcés et complet s'était presque refait une santé. Quelques douleurs et cicatrices persistaient mais il était convaincu qu'il les garderait à vie celles-là... En attendant, ils traversaient la cours d'un bon pas, pour se diriger vers les élevages.

« Alors dis moi, pourquoi as-tu besoin de moi ? »

La demoiselle sourit d'autant plus en tournant le regard vers lui avant de répondre doucement.

« Liam m'a demandé de sortir Sinok. Comme il fait super beau malgré la neige, je pensais partir en ballade. Mais je ne veux pas y aller seule avec lui et comme personne n'est dispo à part toi... »

Elle le regarda de nouveau et reprit son sourire, avec une pointe d'espièglerie dans le regard. Izikel ne put que sourire en retour. Après tout, la demoiselle n'avait pas tord... Et puis ça lui ferait du bien de remonter un peu à cheval ! Après tant de temps d'arrêt... Il soupira longuement et acquiesça doucement.

« Ok. Y'a une consigne chevaline pour moi ? »
« Non aucune ! Tu prends qui tu veux. »
« Ok. Alors dans ce cas... Je pense que je prendrais mon cheval, Custom Crome... »

Depuis que ses deux nouveaux étaient arrivés l'été dernier, il n'avait pas posé une seule fesse dessus. Ils étaient en pension chez Jeff et y coulait des vacances forcées, ce qui n'avait pas l'air de les gêner outre mesure. C'était deux chevaux attachants et doux. Mais le jeune homme voulait quand même faire plus ample connaissance avec eux, et quoi de mieux qu'une petite ballade pour se mettre en jambe pour ça ?! Et puis ça le changerait un peu. Il savait que Custom avait été éduqué pour n'être monté qu'en cordelette ou en side-pull alors il allait pouvoir en profiter.

« Pas de soucis ! Parfait même, tu pourras te mettre en tête de file, j'ai quelques appréhensions avec Sinok. »

L'éthologue sourit. Il avait été pour beaucoup au débourrage du jeune pearl et le savait d'un grand calme, que lui avait sans doute communiquer sa mère. On ne pouvait pas dire d'Orcanta qu'elle était violente, c'était certain ! Contrairement à Call... Ce qui donnait cependant un poulain calme mais vif au travail, ce qui n'était pas du tout déplaisant. Mais le jeune homme comprenait les réticences de Myriam, après tout, c'était encore un jeune cheval et il était compliqué de savoir comment il allait réagir parfois.

« Ouai m'dame ! »

Il sourit en portant sa main à son front pour un simili de salut militaire, ce qui fit rire la jeune femme. En attendant, ils étaient parvenu à l'élevage de Liam. L'élevage de Jeff se trouvait juste à côté, Izikel n'avait donc pas beaucoup de chemin à faire. Comme il n'avait qu'un pansage à faire, ils décidèrent de se retrouver dans l'allée de Liam, Izikel rejoignant la jeune femme quand il aurait fini. Ce serait plus simple ainsi. Ils se séparèrent donc devant le box de Sinok et l'irlandais alla directement dans la sellerie de Jeff prendre une cordelette et les brosses allouées à ses chevaux qu'il avait laissé là.

L'élevage de l'américain était calme et il n'y avait aucune trace de lui. Le jeune homme salua tout de même toutes les têtes de l'allée, en douceur, comme il en avait l'habitude. Il avait passé tout de même quelques temps ici et les chevaux commençaient doucement à le reconnaître. Il se dirigea finalement vers le box de Custom après une caresse à Leota et ouvrit la porte en grand, attachant la chaîne de box pour que le bai ne s'échappe pas. C'est qu'il ne connaissait pas encore vraiment les habitudes du bai pour l'instant et il ne voulait pas prendre de risques. Il entama ensuite tranquillement le pansage du bai. L'étalon se laissa presque faire, tournant tout de même souvent la tête vers Izikel pour réclamer une caresse ou simplement un mot doux, ronflant des naseaux pour communiquer sa joie. Après avoir fait le minimum syndical, le cheval étant plutôt propre, le jeune homme enfila la cordelette sur son encolure et lui mit des protections. Finalement il ouvrit la chaîne et posa une main sur l'encolure du cheval, le menant ainsi jusqu'à l'élevage de Liam. Myriam terminait de sangler le jeune Sinok quand il s'arrêta devant le box avec Custom. Le bai regardait partout, tête haute, ronflant d'excitation. Il vint tendre le nez pour sentir Sinok ; le jeune pearl fit de même mais ils se désintéressèrent vite l'un de l'autre.

« Bon ben on va pouvoir y aller ! »
« Ok ! »
« Ouvres la marche je te suis. »

Ils échangèrent un sourire. La demoiselle enfila sa bombe alors qu'Izikel allait jusqu'au montoir et se mettait en "selle". Il grimaça un peu, quelques douleurs se réveillant avec cet effort soudain, mais il se mit vite en position et laissa la place à Myriam qui suivait. Ils sortirent de l'allée l'un derrière l'autre mais se mirent vite de front pour traverser le Haras et rejoindre les chemins de ballade partant du cross. Custom marchait la tête haute, regardant partout. Sinok faisait de même bien qu'avec un peu plus de modération. Il était plus timide. Les chevaux restaient malgré tout calme et attentif. Izikel retrouvait peu à peu ses sensations en selle, et Myriam découvrait le jeune Sinok. Liam était plus que content d'avoir fini le débourrage de son tout premier poulain d'élevage et il était plutôt fier du cheval qu'il était devenu. Musclé doucement par ses prés en pentes, sa croissance presque terminée, il n'y aurait plus que le travail pour le faire devenir le cheval de dressage que Liam voulait qu'il soit. Mais il avait une bonne conformation et ce ne serait plus qu'une question de temps avant qu'il devienne une graine de champion !

Toujours de front, ils s'engageaient dans une large allée boisée quand Myriam reprit le fil de la conversation laisser un peu plus tôt. Ils étaient resté prudent durant la traversé du Haras, ne sachant pas l'un comme l'autre comment leurs chevaux allaient réagir. Mais les deux étaient calmes. Ils ne faisaient que regarder partout, la tête en l'air, d'un pas vif sans pour autant être précipité. Plaisant à voir...

« Alors ? Comment tu te sens ? Ça va, pas trop dur pour l'instant ? »

Le jeune homme sourit, accompagnant un peu difficilement les mouvements de son cheval. Jamais il n'aurait imaginé que la reprise serait si dure...

« J'aurai des courbatures demain... »

La demoiselle rit de plus belle mais lui sourit avec de la compassion au bord des lèvres.

« Je te ferais une séance si tu veux. Après tout, je suis ostéo de formation ! »
« Mais tu fais les humains aussi ? Je pensais que tu ne faisais que les chevaux. »
« Tu sais, ce n'est pas si différent les chevaux et les hommes... Mais j'ai commencé ma formation par l'humain avant de passer aux chevaux. Si ça peut te rassurer... »

Cette fois elle sourit avec un peu plus de malice et le jeune homme lui répondit. Ils bifurquèrent sur la droite, sur une nouvelle large allée toute droite.

« T'as vu les résultats du CSO ? »

Le jeune homme, ne voulant plus faire parti de l'équipe de compétition, ne prenait plus part aux réunions d'équipes. Il venait encore aux réunions d'élevages mais il se contentait de ça. Il secoua ainsi négativement de la tête. Il avait vu les parcours mais il avait du s'absenter avant la remise des prix, ne se contentant que des spéculations de Myriam et Liam. Et personne ne lui en avait parlé ; remarque, le concours s'était déroulé tout juste la veille.

« Louna a terminée seconde comme on l'avait dit. Ezra cinquième. Logan et loin derrière et Lou est avant dernière... »
« Pour Lou c'est pas bien grave. Kim est hyper jeune et c'était son premier concours. Normal qu'il soit impressionné. »
« Oui, c'est ce qu'on lui a tous dit. »
« Elle n'était pas trop déçue ? »
« Non ça va. Elle avait le sourire en sortant. Elle pensait qu'elle se ferait éliminée. »
« Tant mieux alors... Par contre pour Logan... »

Il grimaça. Malgré sa timidité, Logan détestait l'échec. Surtout que pour l'instant, il avait fait de bons résultats au Haras. Myriam grimaça aussi, regardant devant elle pour faire passer Sinok au dessus d'une branche au sol. Le jeune cheval l'enjamba sans manqué de baisser le nez pour la sentir rapidement.

« Il faisait un peu la tronche... Quinzième sur vingt-deux c'est pas terrible. »
« Ouai... Mais bon, c'est sa première mauvaise perf', c'est pas catastrophique encore. »
« C'est vrai... »

La demoiselle soupira. A sa droite, une touffe de neige tomba mollement au sol, provoquant un écart de la part de Sinok. Le pearl vint frapper de plein flanc Custom à côté de lui, qui se stoppa net et fixa le jeune cheval, comme s'il se demandait ce qu'il pouvait bien lui prendre. Myriam et Izikel eurent le chance de ne pas se retrouver écrasé entre les chevaux, le contact étant été bref. Sinok resta sur place en piétinant un peu, ne sachant pas s'il devait fuir ou pas au vu du calme olympien de son congénère. Finalement, il ronfla et se calma sous les caresses de sa cavalière.

« Là Sinok... Tout va bien... c'est rien, c'est juste de la neige... »

Une fois le calme revenu, ils reprirent le pas.

« Et bah... Faut pas se faire peur comme ça le jeune ! »

La demoiselle sourit, alors qu'ils prenaient de nouveau un chemin à leur droite, identique au précédent.

« Je l'avais pas vu venir celle-là ! »
« Ah les jeunes ! »

Ils rirent tout en poursuivant leur chemin. Alors qu'ils reprenaient leurs souffles, le téléphone d'Izikel vibra dans sa poche. Il sorti le petit appareil et regarda l'écran. Ses sourcils se froncèrent.

« Qui c'est ? »
« Kwaïgon... »
« Oh bah répond ! »

Le jeune homme attendit une seconde de plus avant de décrocher et porter le téléphone à son oreille.

« Kwaï ? »
« Hey ! Walig ! Comment tu vas ? »
« C'est plutôt à moi de te demander ça ! Mais ça va ! Et toi ? »
« Ça va mieux, ne t'inquiète pas pour moi. Je vais quand même rester encore un peu à New York. Quelles nouvelles du Haras ? »
« Ok... Euh... Lou a participé à un CSO avec Kim. Ils sont arrivés avant dernier mais Kim a sauté tout le parcours. »
« Ah ! Tant mieux ! »
« Sinon, c'est comme d'habitude... Et toi ? Tu as avancé ? »
« Oui. C'est pour ça que je t'appelle. On a trouvé son identité. »
« Ah ! Bonne nouvelle ! Continu... »
« Il s'appelle Kam Peak... Et il est au Haras. »
« ... Quoi ? »
« D'après ce qu'on sait, il ne sait pas qu'il est là du fait de sa mère. Il ne sait rien de ses plans à elle. »
« Se serait une victime ? »
« En quelque sorte oui... Mais il faudrait quand même le surveiller. D'ailleurs son dossier d'admission date de la semaine dernière. Il a du arriver ou va arriver ces jours-ci. Repérez-le, accueillez-le même si vous voulez, pour pouvoir le garder à l'oeil. Nous on va poursuivre l'enquête. Il vivait à New York avant le Haras. »
« Ok... T'as une photo ? Je regarderais dans les dossiers des élèves voir son arrivée. »
« Je te fait un mms. »
« Ok... Merci Kwaï... »
« Pas de quoi. Je te laisse on a encore du pain sur le planche. Salut tout le monde pour moi ! »
« Ok ! A très vite Kwaï ! »

Le jeune homme raccrocha et rangea son téléphone avant de croisé le regard intense de Myriam.

« Alors !? Racontes !! »

Et l'éthologue lui raconta la conversation...

***
La ballade s'était bien terminée. Les chevaux étaient resté sages tout le long du parcours. Ils étaient resté au pas, à cause de l'enneigement des chemins, les rendant peu sûr. Mais c'était tout de même une sortie positive. Malgré tout, ils devaient maintenant réunir l'équipe pour leur expliquer ce que Kwaïgon avait dit. Mais avant, le moniteur d'éthologie voulait repasser par son bureau et sortir le dossier du jeune homme... Autant en savoir un peu plus sur lui avant qu'il ne débarque... Ou qu'ils n'aillent le chercher...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece
» Episode 447 de One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Chapitres :: Chapitre 5-
Sauter vers: