AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Les Chapitres :: Chapitre 4 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 2 ; Prendre son envol

avatar
Messages : 516
Date d'inscription : 21/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Oct - 12:22

Prendre son envol



La fumée de la cigarette s'échappa des lèvres d'Alejandro avec douceur et se dispersa dans l'air du soir. Une brise chaude soufflait sur la plage, mais le vent fort de la journée avait chassé les nuages, laissant entrevoir le ciel coloré en dégradé des dernières minutes du jour. Assit sur la plage, pieds nus dans le sable frais, son jean roulé et remonté jusqu'à mi-mollet, son t-shirt blanc gisant à côté de lui, le jeune homme regardait l'horizon avec calme. Les vagues se brisaient en douceur devant lui, basses et molles, comme durant ce temps calme et serein qui précède la tempête ou la bataille. Pour la première fois en un mois, il avait un moment rien qu'à lui, seul, et sans la surveillance d'un autre. Alors il se délectait de ce moment comme il le pouvait. Certes il n'avait pas complètement gagné la confiance des autres, et il ne la gagnerait sans doute jamais, mais il avait gagné assez de crédit pour pouvoir déambuler seul quelques heures. Et cela lui suffisait. Dans quelques heures, il devrait prendre le ferry de ravitaillement avec les autres pour gagné Hawaï et prendre un avion à Honolulu qui les conduiraient sur le continent. D'ordinaire, il préférait travailler seul pour ce genre d'affaire, mais cette fois, une mauvais pressentiment guettait ses pensées. Avoir Kwaïgon à ses côtés n'était finalement pas une mauvaise idée. Ni les trois autres d'ailleurs. Ezra, bien que méfiant, avait tout de même reçu une formation aussi complète que la sienne, voire meilleure. Izikel avait tellement traversé d'épreuve et apprit sur le tard qu'il serait aussi efficace que lui. Ne restait que Lou, en qui il n'avait pas encore toute confiance. C'était sa première aventure, à elle... Comment réagirait-elle quand il lui mettrait un colt dans les mains ? Saurait-elle presser la détente pour protéger sa vie ou les leurs ? Il se le demandait. Certes c'était une fille du grand nord qui avait passer toute sa vie à survivre  dans la neige et la glace, mais ce qu'ils allaient vivre dans quelques jours serait différent. Trop différent de son monde à elle... De nouveau, le blondinet soupira en expirant avec lenteur la fumée de sa cigarette. Il n'avait pas hâte de partir. Finalement, l'académie avait ce petit quelque chose d'attachant qui vous donnait envie de passé votre vie ici. Il espérait revenir, simplement... Son regard se perdit un instant dans l'écume des vagues venant se briser sur la plage. Une certaine mélancolie l'envahit alors qu'il terminait la cigarette entamée. Il n'avait envie que d'une chose : que cela se finisse vite et qu'il quitte le monde fou dans lequel il vivait, pour revenir ici et disparaître...

Il enferma son mégot dans la petite boîte en métal qui restait constamment dans sa poche et se releva, tapotant son jean de ses mains pour y déloger le sable. Il récupéra son t-shirt et l'enfila, avant de prendre ses chaussures d'une main et de remonter la plage. Il était sans doute presque l'heure du dîner et ils avaient prévus de le passer tous ensemble. Il était seulement indécis sur une chose ; s'il serait le bienvenue ou pas. Il ne faisait pas à proprement parlé de l'équipe de compétition même s'il était constamment avec le groupe depuis plus d'un mois et demi. Il espérait... Il espérait pouvoir un jour en faire parti. Chacun, à sa façon, lui avait raconter leurs passés commun, les difficultés qu'ils avaient traversés, et les doutes qu'ils avaient eu. Il comprenait aisément, maintenant qu'il allait devoir quitter le domaine, pourquoi Liam avait tant voulu y revenir et pourquoi tous voulaient y rester. Il y avait dans cet endroit un quelque chose ; une tranquillité et une sérénité qu'il n'avait connu nulle part ailleurs. Certes, l'ambiance insulaire n'était pas la meilleure qui soit -on lui avait même rapporté des événements étranges qui étaient arrivés aux élèves- mais il aimait cet endroit. Pour la première fois de sa vie, il voulait rester quelque part, aussi longtemps que possible. Il avait presque fui toute sa vie finalement... N'étais-ce pas le propre de l'homme de rechercher une place de bonheur ? Et il pensait bien en avoir trouvé une ici...

Un vent frais soufflait sur les pontons reliant les bungalows sur pilotis. Il hâta donc le pas pour rejoindre le manoir principal. En chemin, il fut rattraper par Izikel. L'irlandais lui sourit se voulant à la fois compréhensif et accueillant. Il aimait vraiment bien la personnalité du jeune homme...

« T'as fini de préparer tes affaires ? Le ferry part super tôt demain matin ! »
« Oui tout est prêt. Mais tu m'as l'air pressé de partir, non ? »

L'éthologue fit une moue et haussa des épaules. Il soupira avant de répondre d'une voix calme.

« J'ai hâte de prendre un peu de recul et de sortir de cette ambiance. J'espère que les choses seront plus agréables quand on reviendra... »
« Je comprends... »

L'irlandais allait poursuivre son chemin quand le blondinet le stoppa dans son geste.

« Attends ! Dis moi... Je... Est-ce que je dîne avec vous ou... ? »

Le jeune moniteur le dévisagea comme s'il venait de dire une atrocité, ce qui, d'une part, réconforta un peu le jeune homme.

« Bien sûr ! Tu croyais qu'Ezra allait te laisser passer toute la nuit seul ? »

Il sourit pour le taquiner et l'entraîna avec lui. Oui, décidément, de toute l'équipe, c'est sans doute lui que le tueur à gage préférait...

***
Le matin vint gris et froid. Une couche de nuage d'un gris uniforme recouvrait tout le ciel et limitait grandement la vue de l'horizon. Le roulis des vagues, sourd et puissant, laissait s'échapper des gouttes de bruine glacées. Un matin détestable, comme on n'aime peu en vivre. Envelopper dans sa parka, Ale jeta au dessus du vide le dernier sac de leurs affaires, qui atterrit dans les bras d'un marin en contre-bas. Les deux hommes se saluèrent et le premier zodiac partit vers le large, vers le bateau de ravitaillement. Ale se retourna vers les autres ; huit petites silhouettes se détachaient sur le fond gris du ciel. Toutes serrées les une contre les autres pour mieux lutter contre le froid glacial de cette heure trop matinale. Les adieux se déroulèrent tristement. L'appréhension se lisait dans certains regards, alors que dans d'autres, c'était plutôt de la tristesse. Aucun ne sautait de joie à l'idée du départ, mais maintenant que leur décision était prise, autant ne pas laisser traîner les choses en longueur. Ale resta un peu en retrait, se contentant de serrer des mains jusqu'à arriver à Liam. L'éleveur faisait aussi parti de ses personnalités préférés à vrai dire. C'était le seul qui avait été aussi accueillant et compréhensif à son égard.  

« Tu gardes un œil sur eux, hein ? »
« Oui ne t'inquiète pas. »
« J'espère qu'on se reverra bientôt ! Reviens si tu veux, ou peux... »
« Oui... J'espère pouvoir. Et surtout dans d'autres conditions. »

L'éleveur eut un sourire presque amusé.

« Ça ne sera jamais pire ! »

Sur ces dernières paroles les deux hommes se quittèrent et le groupe des partants monta dans le zodiac qui attendait, amarré au ponton. Le marin jeta sa cigarette au large et défit les amarres quand tout le monde fut monté. Louna et Myriam partirent vite, laissant les deux hommes sur le rivage. Puis ce fut au tour de Logan de prendre le chemin des écuries, laissant Liam seul. Rapidement, il ne devint plus qu'un petit point sombre sur le ponton, puis disparu à son tour...

La traversée de l'archipel fut plus courte que ne l'avait imaginé Alejandro, mais la météo était restée identique. Toute l'île avait l'air plongé dans une sorte de léthargie glacée. Mais heureusement pour eux, il ne pleuvait pas, seul le vent froid venait les perturber. Toute l'équipe, arrivée au port d'Honolulu, se dirigea vers la gare routière pour prendre le premier bus en partance pour l'aéroport. Tous étaient silencieux, encore endormi. À vrai dire, il n'était que sept heures du matin et ils avaient sans doute eu une courte nuit... Ils trouvèrent leur chemin facilement dans les méandres du port, et une petite demi-heure plus tard, ils étaient aux portes de la gare aérienne. Ils n'avaient pas encore de billets, mais les vols étaient nombreux vers le continent et leur budget illimité. Ils n'eurent aucun mal à trouver une navette rejoignant San Francisco. De là, ils n'avaient plus qu'à trouver une voiture et rejoindre une des planques d'Ale... Et leur aventure commencerait ainsi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Grady Tyler, l'Oiseau qui ne pouvait pas prendre son envol.
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» Nuage de Colombe - J"ai besoin de liens et de rps pour prendre mon envol
» Laissez-moi vous émerveiller et prendre mon envol [Reynachou]
» Episode 457 One piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Chapitres :: Chapitre 4-
Sauter vers: