AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Les Chapitres :: Chapitre 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 02 ; Reprendre un rythme

avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 21/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Oct - 9:55

Reprendre un rythme



Pour certains, revenir en France. Pour d'autres, poursuivre le ballet incessant des changements de pays. Louna avait presque passé plus de temps en France qu'autre chose, surtout qu'elle retournait chez "elle", chez Peter. Liam était né dans ce pays... Tout comme Myriam. Ils rentraient chez eux. Mais qu'en était-il des autres ? Lou-Khyan refusait catégoriquement de retourner chez son père. Elle suivrait les autres. Elle l'avait dit et elle se tenait à ses paroles. Izikel était perdu. Mais il suivrait les autres, parce qu'il n'avait nulle part d'autre où aller. Kwaïgon avait le choix. Retourner dans son pays, qu'il avait quitté en paria, retourner au Japon, chez son maître Tanaka, ou suivre les autres. Il avait choisi la dernière option, plus par affection de cette vie qu'autre chose. D'eux tous, c'est sans doute celui qui avait le plus de possibilité. Quant à lui, Ezra, il avait aussi deux choix : aller dans sa famille en amérique, ou suivre. Il avait choisi de suivre, par respect, par amitié et nombreuses autres choses qu'il taisait. Cependant, il avait quand même décidé de prendre le temps d'aller rendre visite à sa mère. Elle était seule maintenant, depuis que sa soeur était morte... Mais pas dans l'immédiat...

Le voyage avec Nakache et Lovely Alibi avait été chaotique. Bien que Nakache reste sage entre les mains de quiconque, en l'occurence Kwaïgon, ils n'avaient pas été trop de deux pour Lovely. Ils avaient été obligé de lui donner des calmants à plusieurs reprises, et encore, à l'arrivée, elle était presque intenable. Elle avait à plusieurs reprises effrayé Nakache, mais le bai s'en sortait finalement sans mal. En attendant, maintenant ils étaient enfin tous arrivé sain et sauf et toute la bande, sans exception était désormais réunie.  

Le métisse se regardait dans la glace de la petite salle de bain avec un mi-sourire. Il avait l'air fatigué, comme tout le monde. Il soupira alors que quelques coups timides frappaient à la porte. Sans se retourner, il interrogea, fixant la porte à travers la glace.

Ezra — Oui ?
Walig — C'est moi... Tu pense que tu sortiras bientôt ? On va être en retard si on part trop tard.
Ezra — Non j'arrive.
Walig — Ok !

Le métisse sourit. Ils avaient tous rendez-vous au bungalow de Liam et Myriam pour le dîner. La jeune femme enceinte avait lancé l'invitation d'elle-même, sur un coup de tête. Elle était celle qui appréciait le plus ce retour en France... Toute l'équipe avait bien sûr répondue présente. Le jeune homme sorti de la salle de bain et tomba sur le salon. Kwaïgon attendait, assit dans le canapé, jouant à lancer les clés de son Aston Martin en l'air avant de les rattraper au dernier moment. Izikel faisait les cent pas devant la télévision éteinte. Quand il aperçu Ezra il releva le nez et sourit.

Walig — On y va ?
Ezra — On y va !
Kwai — C'est moi qui conduit, je vous laisse vous battre pour savoir qui prend la place de devant !

Le coréen se leva et avant qu'il n'atteigne la porte d'entrée, Ezra et Izikel courraient devant et se précipitaient sur la voiture comme deux enfants...

***
Tout le monde était déjà là quand la voiture grise perlée du coréen se gara à côté de celles de Louna et de Liam. La baie vitrée sur le côté de la maison, était ouverte. Liam et Myriam étaient plus près de la mer qu'eux et depuis la terrasse, ils pouvaient voir les rayons du couchant à l'horizon. Louna leur sauta presque au cou en les voyant arriver. Lou était en plein fou rire alors que Liam s'activait autour d'une bouteille de champagne. Ils s'étaient quittés il y a à peine quelques heures mais c'était comme s'ils se retrouvaient après des années d'absence. La joie et la bonne humeur régnait autour de la tablée comme aux premiers jours. Ils en avait oublié tout ce qu'ils avaient traversé. Et pourtant, ils avaient traversé beaucoup de choses... Beaucoup trop selon les murmures d'Izikel. Mais Ezra n'avait jamais vraiment su tout ce qui leur été arrivé... Peut-être le saurait-il ce soir ?

En attendant, pour le moment, ils s'installaient tous dans le salon, autour de la table basse que Myriam garnissait de petits fours et tout ce qu'elle avait préparé d'autre dans l'après-midi.

Myriam — Les petits fours c'est moi !
Walig — Et le reste du repas ?
Liam — Ça c'est moi...

Ezra sourit en prenant la coupe que lui tendait Liam. Une fois que tout le monde fut servit, c'est le doyen de l'équipe qui lança le toast.

Liam — Promis je vais faire court... À Nous !
Tous — À Nous !

Ils avaient répondu d'une seule et même voix, avec l'entrain et la bonne humeur des repas de fête. Les conversations allèrent bon train après ça et la soirée fila en un rien de temps. Les rires allaient de paire avec les chants. Même Kwaïgon se déridait un peu. Liam avait fait des merveilles en cuisine et les assiettes étaient toutes plus que vides. Ils se réinstallèrent tous autour du canapé, avec différentes boissons dans les mains. Myriam et Louna avaient opté pour des tisanes, tandis que Liam et Izikel étaient au whisky. Kwaï avait un saké et une théière en train d'infusé de thé vert au jasmin, tandis que Lou avait opté pour un cognac. Elle voulait goûter. Ezra lui, avait son verre de vin rouge du repas, qu'il n'avait pas encore terminé.

L'air frais de l'extérieur, entrant par la baie vitrée n'était pas désagréable, au contraire. L'ambiance retombait un peu, laissant plus de place au calme. C'était le moment qu'Ezra préférait dans une soirée entre ami. Ce moment où tout retombe et où l'on peut poser ces questions que l'on tait le reste du temps. Le moment des anecdotes et des longues histoires... L'heure des souvenirs, comme il l'appelait.

Ezra — Loulou, Walig et Liam... Vous m'avez toujours promis de me raconter vos aventures... Vous ne voulez pas nous en raconter une ?

Izikel baissa le regard, soudain sombre. Leurs "aventures" n'étaient pas si vieilles que cela et les souvenirs encore vivaces et douloureux. Mais peut-être se prêterait-il au jeu.

Myriam — Oui ! je suis du même avis ! J'aimerais bien savoir ce qu'il t'ai arriver en Égypte pour avoir autant de cicatrices...

Liam ouvrit la bouche pour se défendre mais aucun son n'en sorti. Il tourna la tête vers Louna, Kwaïgon et Izikel. Ils eurent l'air de se mettre d'accord et, à la surprise générale, c'est Kwaïgon qui prit la parole.

Kwai — C'est en grande parti de ma faute, alors... Je vais commencé l'histoire...
- Je ne sais pas si vous le savez, mais Louna et Liam m'ont trouvé en lisière du Haras lorsque ce dernier était à Séoul, au printemps il y a deux ans. J'étais dans un sale état. On m'avait tiré dessus. C'est un des vétérinaires du Haras qui m'avait soigné. Et je suis resté au Haras après cela. On a déménagé en Égypte et ce que je ne savais pas au début, c'est que j'étais suivi. Pourchassé.

Lou — Pourquoi ?
Kwai — Parce que... Parce que j'avais transgressé des règles et que je devais être sanctionné.
Ezra — Les règles de qui ?
Kwai — Du clan Tanaka... À l'époque où Isato avait reprit la tête du clan en exilant son père...
Ezra — Ah... Oui... Qu'est-il devenu d'ailleurs ?
Kwai — Il est mort quelques mois plus tard.
Ezra — Une vendetta du père ? »
Kwai — Non, une vengeance personnelle. Enfin bref... En attendant, le clan m'a poursuivit jusqu'au Caire et... Et pour m'avoir, ils ont kidnappé Louna et Liam...

Un court silence suivit cette révélation. Finalement, peu d'entre eux étaient au courant de toute l'histoire... C'est Louna qui prit la suite, calme, le ton un peu grave.

Louna — On a été emmené dans une sorte de bunker en plein désert et torturé... Je... Je ne sais pas ce qu'ils ont fait à Liam, mais j'étais victime de leur torture psychologique. Le seul fait... d'entendre Liam hurler suffisait... Mais je n'ai pas craqué pour autant... Ils voulaient qu'on leur livre Kwaïgon.

La demoiselle tourna la tête vers Liam, qui fixait son verre avec nostalgie. Il sourit faiblement, retenant un rire nerveux alors que Myriam le regardait avec une certaine horreur dans le regard. Elle avait la gorge noué et retenait visiblement des larmes.

Liam — Je vous passerais les détails de ces séances de tortures... Physiques en ce qui me concerne. Mais -il regarde Ezra- ce sont des techniques plutôt classiques, que tu dois sans doute connaître.

Le métisse hocha faiblement de la tête alors qu'Izikel enchaînait.

Walig — C'est Caïpirigna, la lynx de Louna, qui les a retrouvé la première. On a accroché une mini caméra à son collier et elle nous ramenait des infos tous les soirs. Trouver du monde pour sortir Louna et Liam de là n'a pas été si difficile en soi... Quand on a eu assez de monde, on s'est lancé et on a été les chercher.

Un long silence suivit ce dénouement. Chacun à son verre et ses pensées. Mais au bout d'un moment, c'est finalement Lou qui brisa le silence.

Lou — Ben dis donc... Vous pouvez me promettre de ne pas m'embarquer dans des trucs comme ça ? Maintenant que je fais parti de l'équipe...

Liam éclata de rire et hocha de la tête.

Liam — Je ne compte pas recommencer de telles choses de si tôt ! Ne t'inquiète pas... Je me fais vieux et je vais bientôt avoir un petit bout à protéger...

Il posa doucement son verre et se pencha sur le ventre de Myriam pour l'embrasser, provoquant le rire chez cette dernière. C'est que sa grossesse avançait mine de rien et elle commençait même à se voir un peu.

Kwai — Bon les enfants, c'est pas qu'il se fait tard, mais j'aimerais rentrer pas trop tard quand même.
Liam — Oui ! D'autant plus que demain matin dix heures, n'oubliez pas que vous avez cours de saut !
Ezra — Bien chef !

Les verres terminés, ils se levèrent tous pour la séance d'embrassade de fin de soirée. Chacun reprit le chemin de chez lui, sous le regard bienveillant de Liam et Myriam sur le pas de la porte de leur bungalow. Izikel se cantonna à l'arrière de la voiture et s'endormit bien vite après le démarrage de la DB9. Le silence régnait dans l'habitacle. Et c'est seulement quand la voiture se gara près de leur bungalow silencieux que le coréen se tourna vers Ezra.

Kwai — Je voudrais que tu sache ; je n'ai plus rien a voir avec le clan Tanaka.
Ezra — D'accord.

Sur ce, le coréen coupa le contact, provoquant ainsi le réveil de l'irlandais sur la banquette arrière. Ils sortirent tous de la voiture et gagnèrent leurs chambres. La journée du lendemain promettait d'être remplie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Chapitres :: Chapitre 1-
Sauter vers: